Partagez | 
 

 Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Matsuda Shin
J'ai gagné tout ça : 139
J'ai : 25
Je suis : Détective

MessageSujet: Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]   Lun 6 Jan - 23:06


Ciao Mon chapeau sur la tête, les mains dans mes poches, je suis perdu dans mes pensés. Juste entendre une voiture, voir un enfant courir vers ses parents, me rappelle à longueur de temps ce que j'ai perdu cette nuit là. Atch! Voilà que je repars dans ma mélancolie.

La foule s'oppresse autour de moi, pourtant, je me sens seul, je suis seul. Des gens me bousculent et s'excusent, d'autres ne le font même pas. Et moi, je les observe, cherchant dans cette foule une odeur, un geste ou simplement un son qui me parait familier. L'enquête n'est pas encore bouclé.

Doucement, les gens se font moins nombreux dans les rues. Et moi, je continue à traverser des quartiers, continuent à bousculer le monde autour de moi. Une vieille habitude et pourtant.
Eh! Monsieur! Votre portefeuille. Il me sourit et me remercie mille fois avant de repartir rejoindre la dame qu'il l'accompagne. Vu la façon dont il lui tient le bras, c'est sa maîtresse. Puis, elle est bien trop maquillé pour être une femme mariée. Je continue mon chemin vers partout et nul part à la fois. Souriant de mon geste, serrant entre mes doigts, les billets que cet imbécile avait dans son portefeuille. Les vieilles habitudes sont toujours là même si j'essaye de m'en débarrasser. Pour un détective privé, ça ne le fait pas trop d'être reconnu comme voleur et racketteur. Mais bon, on y peut rien. Il y a bien des avocats verreux et des flics ripoux. Moi, au moins, je reste tel que je suis.

Cigarette en main, je me fais accoster par des gamins portant du jaune me réclame du feu. L'envie de leur en retourner une à chacun pour qu'ils ne se mettent pas à prendre cette cochonnerie me démanche. Un coup d'oeil à gauche, un coup d'oeil à droite. Personne. CLAC CLAC. Ils peuvent gueuler après moi, même me poursuivre, je m'en fou. Pourtant, juste pour voir la peur dans leur regard, je relève doucement ma tête. La cicatrice sur ma joue, me rappelle ce jour funeste.

Enfin arrivé à mon lieu de destination, un bar ni trop pauvre ni trop branché. Juste un lieu, où je viens ressasser mes idées noirs soirs après soirs après soir. Chapeau posé à côté de moi au barre, j'écoute la musique tout en sirotant un verre de Whisky. La musique est calme, très calme. Je me retourne pour coller mon dos contre le bois qui sert de table le long du bar pour regarder les gens qui se trouvent ici ce soir. Un rapide coup d'oeil me montre qu'il n'y a que les habitués, sauf que quelqu'un s'installe à côté de moi. Il ne doit certainement pas tenir à sa vie. Je lui lance un regard amer avant de finir mon verre cul sec tout en me retournant vers le bar.
Encore la même chose. Verre sur le bar, je regarde l'inconnu. Sa tête me dit vaguement quelque chose mais ça s'arrête là. Je me prends une cigarette et cherche mon briquet dans mes poches avant de lui demander d'une manière polie. Excusez-moi, auriez-vous du feu? Tout en lui montrant la clope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maeda Kazuki
J'ai gagné tout ça : 763
J'ai : 21 ans
J'habite à : Hachioji
Je suis : Acteur (figurant pour le moment)

MessageSujet: Re: Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]   Jeu 9 Jan - 3:16

Une longue journée venait de se terminer. Il était déjà bien tard, et Kazuki était pour ainsi dire, lessivé. Toute la journée s'était résumée à son tournage, à rejouer inlassablement la même scène jusqu'à ce que celle-ci semble parfaite aux yeux du réalisateur. Ca va, c'était un drama, tout le monde savait que la qualité d'un drama n'était jamais parfaite. Mais Kazuki était de nature perfectionniste, donc il comprenait tout à fait l'envie du réalisateur d'atteindre un point le plus proche possible de la perfection selon lui. Mais comme il était épuisé, il aurait préféré en finir vite. Mais c'était ainsi, il avait choisi ce boulot, il s'était battu pour être où il en était, même s'il n'était encore qu'au début de sa petite carrière. Il avait même arrêté les études pour ça. Mais entre nous, entre étudier l'économie du Japon et jouer sur le petit écran, le choix était vite fait. Surtout pour notre Kazuki national qui n'avait jamais eu aucune affinité avec les études. Alors il n'avait pas le droit de se plaindre.

Il était donc déjà tard lorsque son supérieur lui confirma qu'il pouvait rentrer chez lui après lui avoir annoncé son planning du lendemain. Il devait être sur le qui-vive aux alentours de 8h, cela risquait de piquer. S'il était raisonnable, Kazuki serait immédiatement rentré chez lui pour se vautrer dans son lit, mais honnêtement il avait juste envie de décompresser pour le coup. Il envoya rapidement un mail à sa mère pour la prévenir qu'elle ne devait pas l'attendre pour manger, qu'il avait besoin de prendre un peu l'air avant de rentrer, et les mains dans ses poches, il s'aventura dans les rues bondées de la capitale, évitant soigneusement de percuter les gens à coups de coude efficaces, et faufilements entre les gens dignes d'un espion en service. Ou pas.
Sa décision prise, il décida d'atteindre la gare et de se rendre dans le quartier populaire de Roppongi. Ce quartier plus dynamique de nuit que de jour, regorgeant de bars et de nightclubs. Il avait envie de boire un coup. Tout seul, comme un grand. Ca lui arrivait parfois. Etant majeur, on ne pouvait plus rien lui dire. Il devait juste faire attention à son image, et allait dans un endroit fréquenté par des gens qui n'en avaient rien à taper du showbizz. Il connaissait un bon bar où il se rendait quelques fois. C'était là qu'il irait ce soir également.

Sur le chemin, il acheta un sandwich-club dans le Family Mart de la gare, avant de grimper dans le premier train qui le mènerait à Roppongi. Une petite vingtaine de minutes de trajet, rien de bien méchant pour un Tokyoïte vous savez.
Il finit donc par atterrir à Roppongi, et après avoir entendu la voix automatique des plus désagréables retentissant dans tous les wagons pour annoncer que le train était arrivé à destination de Roppongi, qu'il ne fallait pas oublier ses affaires et que le prochain arrêt serait je ne sais quoi -Kazuki connaissait la rengaine par cœur et n'y prêtait même plus attention-, il descendit sur le quai d'un bon bien calculé. En bon feignant qu'il était, il avait laissé traîner l'emballage de son sandwich sur le siège du wagon. Ils n'avaient qu'à installer plus de poubelles à Tokyo ! Non mais c'est vrai quoi.
Les mains dans les poches, la musique dans ses oreilles, il arriva rapidement audit bar. Il retira donc ses écouteurs et pénétra dans l'enceinte de l'établissement. Lumière tamisée, seulement des habitués, discussions des plus insignifiantes. Un homme était au bar, là où il comptait poser ses fesses. Il s'en contrefichait et prit place à côté de lui, sans lui prêter une once d'attention. Il commanda une bière pour commencer léger. Il aimait bien aller crescendo avec l'alcool à vrai dire.
 « Excusez-moi, auriez-vous du feu? »
Kazuki tourna la tête en direction de celui qui venait de proférer cette phrase. Une fois son regard posé sur le visage de l'inconnu, il réalisa rapidement qu'il n'était pas si inconnu que cela. Ce visage, il l'avait déjà vu auparavant. Mais cela datait de l'époque du lycée. Comment oublier sa tête de psychopathe aussi ? Matsuda Shin, le soi-disant ange gardien de Yoshida Tenshi, une fille qui était dans sa classe. Il ne savait même pas ce qu'elle était devenue celle-là, mais il se souvenait très bien du poing de son interlocuteur dans sa figure. Jamais plus on ne l'avait touché au visage depuis. Avec un peu de chance, l'autre ne se souvenait pas de lui. Il avait dû martyriser tellement de gens dans son passé, comment se souviendrait-il de Kazuki ?
 « Vous m'en voyez désolé, je ne fume pas. » répondit-il calmement. Vu à qui il faisait face, autant rester prudent, aimable et faire profil bas.

HJ – Ce n'est pas bien fameux, j'espère que ça t'ira =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nihon-ichiban.eklablog.fr
avatar
Matsuda Shin
J'ai gagné tout ça : 139
J'ai : 25
Je suis : Détective

MessageSujet: Re: Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]   Sam 11 Jan - 13:43

Dire qu'avant je ne buvais pas d'alcool. J'étais ce qu'on pouvait appeler un voyou même. Menant une petite vie de débauche, de larcin ou autre. Leader dans l'orphelinat où j'ai vécu toute ma vie. Puis devenant membre d'un gang. Cette époque ne me manque pas. Juste les habitudes sont toujours là.

Tout a changé pour moi quand, la fille que j'ai persécuté depuis notre enfance, m'a embrassé dans un bain publique. Là, j'ai perdu les pédales, devenant encore plus possessif vis à vis d'elle. Dire que je l'ai toujours été.

Y a la fois par exemple, où Takeda Jun a dépassé les bornes. Il était au courant que j'étais avec Tenshi mais pourtant, il continua à la suivre partout, à lui dire qu'il était l'homme de sa vie. Et bien entendu, mon poing est parti tout seul. La bagarre s'est passé au milieu d'un carrefour. Je sais plus trop ce qui a pu se passer. Mais quand je me suis retourné, ma copine était caché derrière un type que je ne connaissais pas. De rage et dans l'action, je lui ai administré un coup de poing en lui disant clairement.
Ne t'approche plus jamais d'elle, gamin.

Me souvenir de cette épisode est assez étrange. Peut être car la personne qui vient de s'installer à côté de moi, me rappelle étrangement quelqu'un. Enfin soit... Je ne suis pas là pour me ressasser le passé, je suis là pour oublier ma tourterelle. Aujourd'hui est le jour de l'anniversaire de sa mort. Donc, il vaut mieux oublier, non? L'alcool aide dans ses moments là. Demandant un nouveau verre, je me mets à chercher après mon briquet pour me rallumer une clope. Pas moyen de remettre la main dessus. Je demande donc à mon voisin. Vous m'en voyez désolé, je ne fume pas Sa réponse me fait sourire, formelle et poli. J'apporte mon verre à mes lèvres pour pouvoir profiter de la liqueur dans ma bouche.

Puis, je déposse brusquement mon verre sur le comptoir. Et passe ma main, dans la poche arrière de mon jean's. Voilà, je savais que j'avais mon briquet. J'allume ma cigarette, tire une ou deux taffes pour la déposer dans le cendrier devant moi.
Vous avez bien raison. Et si vous voulez, un conseil, ne commencer pas. C'est... Je fais un signe de tête en direction de la chose entrain de fumer. C'est de la merde.

Les gens autours sont dans leur monde, et je regarde mon verre, perdu dans mes pensés. Il faut vraiment que je parle, il faudrait vraiment que je réussisse à avoir une personne avec qui parler, même faire des activités autres que mon boulot et venir me terrer ici. Depuis plus de trois ans, je n'ai plus de vie sociale. Préférant courir après le meurtrier fantôme de ses meurtres non élucider. Je jette de temps en temps des coups d’œils à mon voisin de tabouret.

Sa tête me dit vraiment quelque chose.
Vous avez besoin d'oublier quelque chose? Je tire une bouffer sur ma cigarette et envois la fumer devant moi. Il est rare de venir dans un lieu comme ça pour décompresser d'une dur journée. Je me positionne pour me mettre en vis à vis. Alors? Clope en main, sourcil arquer. J'attends une réponse. J'avoue je suis curieux mais c'est peut être l'habitude de mon boulot qui fait le pas sur ma vie privée, maintenant.

HJ: Ne voyant pas comment te répondre, j'ai fais une espèce de flash back. Qui peut être modifier si besoin ^^


Dernière édition par Matsuda Shin le Sam 15 Fév - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maeda Kazuki
J'ai gagné tout ça : 763
J'ai : 21 ans
J'habite à : Hachioji
Je suis : Acteur (figurant pour le moment)

MessageSujet: Re: Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]   Dim 26 Jan - 1:44

Kazuki pianotait avec ses doigts sur le bois laqué du comptoir, en attendant que sa bière arrive. Il n'avait aucune intention de s'adresser à son interlocuteur, se rappelant très bien de qui il était, et surtout du poing dans la figure qu'il lui avait assené. Il se souvenait parfaitement bien qu'il avait juste voulu aider une jeune fille en détresse, prise au milieu d'une violente bagarre pour je ne sais quelle raison et il s'était retrouvé agressé. Et après vous voulez que les gens fassent des bonnes actions ? Tu parles …
Mais l'autre en avait visiblement décidé autrement. Après lui avoir demandé s'il avait un briquet pour allumer sa cigarette, et avoir ajouté qu'il ne valait mieux jamais commencer cette merde toxique une fois que Kazuki eut répondu négativement, il continua de lui poser des questions. Il ne pouvait pas juste fumer sa clope, boire son verre et lui foutre la paix ? Visiblement non. Il avait l'air curieux, à lui demander avec une sorte d'insistance désgréable pourquoi il était là, que ce n'était pas un banal endroit où l'on venait pour décompresser après une longue journée de travail. Et pourtant si. Car ici personne ne connaissait sa tête d'acteur et il pouvait oublier son travail durant un temps. Cela faisait du bien, sauf lorsqu'un inconnu à la conversation peu désirée faisait partie du décor.  « Et pourtant je suis bien là pour décompresser d'une longue journée de travail. » finit-il par répondre assez simplement.

L'instant d'après, le serveur amenait la bière commandée et la déposait sur le comptoir, juste devant lui, avec un dessous de verre en prime. Service impeccable, rapide, efficace. Le Japon en somme. Kazuki se demandait comment cela pouvait être dans les autres pays. Tout le monde était aussi poli que les Japonais ? Etait-ce aussi sécuritaire, efficace ? Il n'en savait fichtrement rien.
Kazuki sentait le regard de l'autre posé sur lui, et il sentit qu'il allait devoir soit développer un peu plus sa réponse, soit lui retourner sa question car il ne le laisserait pas tranquille de sitôt.  « Et vous ? Quelque chose à oublier ? » lança-t-il, méfiant. Il se devait de faire bien attention à ce qu'il disait ou demandait, on ne sait jamais ce qu'il pourrait advenir par la suite. Après tout, peut-être que ce type se souvenait de sa gueule d'ange et de ses cheveux blonds. Remarque, à cette époque, il était peut-être encore brun ? Il ne s'en souvenait même pas, c'était fort possible.

Kazuki porta enfin le verre de bière à ses lèvres, pensif. Il regardait dans le vide, droit devant lui. Les bouteilles d'alcool étaient entreposées les unes à côté des autres, bien ordonnées, les étiquettes montrant le nom dudit alcool tournées vers les clients. Il y en avait de toutes sortes. Le jeune homme pourrait aisément réfléchir à quoi prendre une fois sa bière finie. Il ne savait pas combien de temps il resterait ici, mais comme il avait dit à sa mère de ne pas l'attendre pour manger, il avait du temps. Il devait juste faire attention de ne pas trop sentir l'alcool une fois de retour chez lui …

HJ – désolée c'est un peu nul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nihon-ichiban.eklablog.fr
avatar
Matsuda Shin
J'ai gagné tout ça : 139
J'ai : 25
Je suis : Détective

MessageSujet: Re: Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]   Sam 15 Fév - 18:27

Les souvenirs sont toujours omniprésent en moi. J'ai beau tout faire pour les oublier, les chasser de mon esprit. Il n'y a pas moyen. Peut être que la psychologue n'a pas tort. Je devrais déménager, ne plus vivre dans ce lieu où j'ai vécu avec elle. Mais si je parts, plus rien ne me reliera à elle. C'est ainsi que je me suis mis à boire. Chaque soir, je viens dans ce lieu glauque. Chaque soir, je commande la même chose, m'installant au même endroit. Parfois loquace, d'autre non. Et on peut dire que j'ai vu des barmans défilés derrière le comptoir.

Celui installé à mes côtés me dit vaguement quelques choses. Si ça se peut, je l'ai peut être racketté quand je faisais parti du gang. Ou autres choses, c'est la raison pour laquelle, j'essaye de lui soutirer des informations pour savoir d'où est-ce que je l'ai déjà vu. Actuellement rien. Notre conversation, n'en est pas une. Loin de là. Et mon boulot prend même le dessus sur moi. A lui poser des questions qui n'ont rien avoir.
Et vous ? Quelque chose à oublier ? J'arrête mon geste, tourne ma tête vers lui. Mes yeux se font plus sombres d'ordinaire. J'apporte ma clope vers mes lèvres pour en tirer une longue taf et recrache la fumée vers le comptoir. On a tous quelque chose à oublier. Je montre mon verre vide au barman. Enfin, moi, je ne veux pas l'oublier..

Mon nouveau verre se retrouve devant moi. Je le lève devant mes yeux pour regarder les glaçons. Puis, va savoir pourquoi, je le dépose brusquement sur le comptoir et montre mon voisin de l'index. Tu étais là, le jour où ... Je secoue ma tête pour me chasser l'idée de mon esprit. Comme si il aurait pu être là, le jour où j'ai voulu faire comprendre à Jun que Tenshi était à moi et personne d'autre. J'ai juste le souvenir d'avoir flanqué un coup à un gamin qui avait voulu la protégé. Mais après c'est le trou noir dans mon esprit. Je soupire, encore un qu'il va falloir que je m'excuse si un jour je le recroise.

PS: désolée pour l'attende pour la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maeda Kazuki
J'ai gagné tout ça : 763
J'ai : 21 ans
J'habite à : Hachioji
Je suis : Acteur (figurant pour le moment)

MessageSujet: Re: Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]   Sam 22 Mar - 14:41

Ce type avait l'air vraiment pitoyable en ce moment même. Totalement différent de la première fois où il l'avait rencontré, plein de hargne de haine envers un garçon qui s'était approché d'une fille. Lui ? Il avait juste voulu protéger cette fille pour ne pas qu'elle se prenne un coup de poing accidentel, qu'il avait finalement reçu en pleine figure au final. Ah la justice dans ce monde …
Il était donc très soigneux quant à sa façon de répondre aux questions et à celles qu'il posait. Ce type n'avait actuellement pas l'air bien du tout, il était déjà là quand Kazuki avait ramené ses fesses dans le bar et donc il ne savait pas à combien de verres il était, quel genre d'effet l'alcool avait sur lui et en combien de temps. Trop de questions sans réponse qui faisaient qu'il avait tout à fait raison d'être prudent. C'était donc dans cet objectif qu'il avait tout bonnement retourné la question de son interlocuteur dans le but d'en apprendre un peu plus sur son cas. Mais bon, tout ce que l'autre lui répondit, entre deux taffes de cigarette, et avec un regard des plus sombres et vides, c'était qu'on avait tous quelque chose à oublier. Certes, il marquait un point. Mais Kazuki arqua un sourcils lorsque l'autre ajouta que dans son cas, il ne voulait pas oublier. Paradoxal …  « Je vois … » répondit-il simplement, histoire de dire « t'inquiète j'ai écouté ». On sait jamais que s'il se sentait ignoré, il s'énerve … Oui Kazuki était en train de devenir totalement parano.

Et puis soudainement, un bruit de verre qui heurte le bois du comptoir se fit entendre, faisant sursauter l'acteur et sûrement d'autres personnes dans le bar. Qu'est-ce qui lui prenait tout d'un coup ? Devait-il quitter les lieux le plus rapidement possible avant d'avoir des ennuis ? Et la phrase qu'il sortit tout d'un coup, enfin, le début de phrase, le fit tressaillir. Donc en fin de compte il se souvenait. Ah, c'était vraiment pas son jour décidément. Lui qui voulait juste décompresser un peu avant de rentrer chez lui avec peut-être le dernier train, c'était raté. Il avait fallu qu'il tombe sur l'ivrogne violent qui lui avait mis une droite quelques années plus tôt et dont il ne connaissait toujours pas la raison de cet acte. Charmant tout ça. Bref. Que répondre à ça, à part faire le gros naïf … « Je vous demande pardon ? De quoi parlez-vous ? »

HJ - désolée, je t'ai fait attendre et en plus c'est pitoyable u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nihon-ichiban.eklablog.fr
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenir Souvenir [pv Maeda Kazuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dingbats...
» Souvenir...souvenir [PV: HATARI]
» souvenir souvenir, le CEG
» Souvenir d'Haiti
» Aux yeux du souvenir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Insomnia :: Tokyo Rules :: Roppongi & Tokyo Tower-