Partagez
 

 Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki Empty
MessageSujet: Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki   Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki EmptyMar 14 Jan - 23:18



Kazuki & Yuito
© Never-Utopia



Encore une semaine non-stop. J'arrive plus du tout à dormir, entre les cours, le travail, les révisions, Takuya et tout ce qui nous entoure, c'est un vrai calvaire. C'est vrai que la douleur physique, je ne la ressens pas, je ne sais même pas si mon corps supporte tout ça ou non, mais je sais que mon cerveau n’apprécie pas ce rythme et mes pensées sont pas toujours au beau fixe en ce moment. Bref, j'ai un jour de congé pour cause de gréve, c'est tellement rare que je ne préviens personne et je prends le train. J'ai besoin d'un nouvel air, de calme, de tranquillité, c'est pour tout cela que je choisis Hachioji. Je ne veux pas non plus me coupé totalement du monde, sinon je serais rester tranquillement chez moi devant ma console vidéo et j'aurais geeker toute la journée.

Bref, il est seulement huit heure du matin quand j'arrive dans ce lieu merveilleux, là, je commence à me balader, marchant à pas lents, profitant vraiment des lieux au maximum. Sans même que je ne m'en rende compte, il est déjà midi et demi. J'ai faim et du coup je me rend dans un petit restaurant tout près de là où je suis, il en sort des odeurs divines de bonne nourriture et il n'a pas l'air excessivement cher. Une fois rencontré, je vois des gens accueillants et souriants, les propriétaires de toute évidence; ils prennent alors la commande pendant que je regarde la petite télévision dans le fond, je ne sais pas trop si c'est une émission ou une publicité, mais une chose est sure c'est que le jeune homme qui la tourne a un très joli sourire et c'est sans même réfléchir ou faire exprès que je dis assez fort.

  • « C'est certain qu'il peut sourire, c'est pas avec un travail aussi simple qu'il doit être épuisé. »


Je rougis alors un peu en réalisant que j'ai dit ça à haute voix, je sais que les acteurs travail eux aussi, quoi qu'en ce moment, vu tout ce que je cumul, je le pense vraiment que j'ai plus de mérite à garder le sourire que lui, mais bon, le dire comme ça, tout fort, sans personne en face de moi pour écouter... Quand je vous dit que mon cerveau sature !
Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Maeda Kazuki
Maeda Kazuki
J'ai gagné tout ça : 763
J'ai : 21 ans
J'habite à : Hachioji
Je suis : Acteur (figurant pour le moment)

Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki   Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki EmptyDim 26 Jan - 2:39

Dimanche. Pour une fois, c'est un jour non travaillé pour Kazuki. Il s'était donc permis de faire la grasse matinée et avait traîné dans son lit jusqu'aux alentours de onze heures. La maison des Maeda était située au-dessus du restaurant familial tenu par ses parents. Ils travaillaient dans un restaurant servant des udon, en plein cœur d'Hachioji, pas très loin de la gare JR en fin de compte. Cela ne dérangeait pas Kazuki de vivre au-dessus du restaurant, à part quand les odeurs de nourriture remontaient jusque dans sa chambre. Parfois ça lui donnait très faim, car il adorait les udon, mais parfois ça lui donnait juste la nausée tellement l'odeur pouvait être forte.
Une fois enfin levé, le jeune homme passa par la salle de bains prendre une bonne douche bien méritée et y passa presque une heure. Sa mère allait encore le tuer pour sa consommation d'eau des plus alarmantes, et comme d'habitude il lui répèterait qu'il paierait sa part de consommation avec son salaire. Mais il avait besoin de détendre ses muscles engourdis sous l'eau chaude après n'avoir fait que dormir.

Une fois douché, habillé, il décida de descendre au niveau du restaurant. Il n'avait pas besoin de se cacher car même s'il était acteur, il n'était pas non plus le type numéro un qu'on voyait sur toutes les affiches des buildings de Shibuya ou Shinjuku, il jouait en général des rôles secondaires, du genre le petit ou grand frère du héros, le meilleur ami, le mec paumé dans la classe du héros, un témoin ou une victime dans un drama policier … Il apparaissait de plus en plus dans les émissions télévisés ou les publicités. De ce fait, même s'il traînait dans le restaurant, il apparaissait plus comme «  le fils cadet Maeda » pour les habitués. Certaines lycéennes venues manger ici entre deux cours ou pendant une séance de shopping le reconnaissaient et lui demandaient des autographes, mais en général il était tranquille ici. Et puis zut, c'était chez lui quoi !

Le blondinet descendit donc au niveau du restaurant, vêtu d'un simple jean et d'un sweat gris clair. Au moment où il arrivait dans la salle de restauration, il entendit un client pester assez fort sur une publicité et le sourire d'un acteur visiblement. Machinalement, Kazuki tourna la tête vers la petite télévision du restaurant et vit sa propre tête à l'écran. OK, ça c'est fait ! Il mourait d'envie d'aller dire ses quatre vérités à ce type. Il passa d'abord au comptoir demander à sa mère un bol d'udon au curry, et alla s'asseoir en face dudit client mécontent.  « Bonjour ! Vous avez passé une mauvaise semaine pour m'envoyer des fleurs comme ça ? » dit-il en souriant ironiquement. En général il était assez posé comme mec mais il avait amélioré son sens de la répartie depuis qu'il était devenu acteur et sa patience en avait aussi pris un coup. Mais il faisait très attention de ne pas prendre la grosse tête.  « Vous savez, les acteurs bossent aussi très dur. C'est un boulot monstre que de réussir à être crédible à l'écran et à faire plaisir aux spectateurs ! » Sa mère lui lança un de ses regards noirs dont elle seul avait le secret, et qui signifiait quelque chose du genre « Kazuki, laisse les clients en paix s'il te plaît ! », Kazuki hocha la tête mais ne bougea pas ses fesses de la chaise pour autant. Il voulait juste que le client cesse de voir les acteurs comme des mecs super chanceux.
Revenir en haut Aller en bas
http://nihon-ichiban.eklablog.fr
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki   Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki EmptyDim 26 Jan - 10:49


Wahou ! Quel chance ledit acteur arrive devant moi et bien sûr a entendu ce que j’ai dit. Pas que je n’assume pas, c’est juste que je n’avais pas envie de partir dans un débat sur le métier d’acteur et ses difficultés. Non mais sérieusement, il ne me fera jamais croire que son travail est si difficile que ça. La comédie est un don, certes, je ne connais aucun acteur qui devienne célèbre sans ce don et s’il est bon acteur c’est que forcement, il a ce don alors s’il croit qu’il va me faire pleurer sur son sort, c’est raté.

  • « Bonjour, pas mauvaise, juste extrêmement fatigante. Vous voulez que je change d’avis sur votre métier ? Prouvez-moi que c’est vraiment si dur que ça ; apprendre un texte ? Facile. Chaque jour je dois apprendre des tonnes de formules, de grammages, de nom que j’ai même du mal à prononcer. Des horaires assez durs ? Dormir environ dix heures par semaine au maximum, ça vous arrive vraiment ? Travailler et enchainé sur les cours, sur le travail une fois de plus puis encore les cours, et une fois encore le travail pour finir sur les révisions, vous le faites ? Vous avez certes des textes à apprendre mais si vous êtes un bon acteur, ce que je ne juge pas sans avoir vu ce que vous faites, vous avez un don qui vous père d’émerveillé les spectateurs. Peut-être que vous êtes à vos débuts mais vous allez vite monter en grade et vous pensez vraiment que je vais trouver votre travaille difficile ? Je suis désolé mais je n’y crois pas. »


A mon grand étonnement, je ne me suis pas une seule fois énervé, mon but n’est pas non plus de l’agresser, on est deux jeunes adultes certes mais je pense qu’on peut échanger nos points de vue sans hurler et nous faire remarquer de tous. Je suis désolé que ça tombe sur lui pour être sincère car il n’a pas l’air méchant pour le moindre sou et puis ça ne doit pas être super agréable d’entendre ça. Je sais aussi que mon métier n’est pas e plus difficile du monde, c’est le fait des cours en plus qui font que la pression commence à sérieusement pesée sur mes épaules et il faut que je lâche d’une manière ou d’une autre et pester est une manière humaine de se détendre ou de mieux accepter son sort. Pour être franc, ça aurait pu être un chien à la télévision, que j’aurais pesté en disant que la vie de chien est bien facile.

Ma commande arrive alors et je laisse un sourire éclairé mon visage en remerciant  poliment la personne qui me l’apporte et quand son udon arriva aussi, je le regarde de nouveau, faire des joutes verbales, pourquoi pas mais le repas c’est le repas, ça n’a rien avoir avec le reste, c’est donc tout naturellement  que je dis à haute voix et sans aucune gêne, moi qui suis d’un naturel timide en face à face habituellement ça me change ;

  • «戴きます» (Itadakimasu - Bon appétit)


Je goutte alors le plat qui m’a été servi et sort un « Umai » sans même faire attention sur le coup, c’est vraiment trop bon, je vais peut-être même finir tout le plat tellement c’est bon ! Il faudra que je félicite la personne en cuisine sérieusement, en tout cas, ça a le don de me faire oublier tous mes tracas, je veux juste prendre du plaisir à manger ce repas que je trouve vraiment délicieux  et profité de ce bien être au maximum même si je deviens d’un coup aussi rouge qu’une tomate quand mon estomac décide de grogné de contentement comme s’il voulait dire merci à ma place.

  • « Pardon… »

Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Maeda Kazuki
Maeda Kazuki
J'ai gagné tout ça : 763
J'ai : 21 ans
J'habite à : Hachioji
Je suis : Acteur (figurant pour le moment)

Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki   Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki EmptySam 22 Mar - 12:43

Kazuki se demanda l'espace d'un instant s'il ne regrettait pas un peu d'avoir provoqué le client du restaurant lorsque ce dernier partit dans un monologue interminable sur sa misérable petite vie. Bah quoi, chacun ses embrouilles, chacun ses difficultés hein. Et puis s'il se plaignait de jongler entre les études et son travail, pourquoi n'arrêtait-il pas l'un ou l'autre ? C'était ce qu'il avait fait lui, après tout. Certes il n'était pas fait pour les études et c'était déjà étonnant qu'il ait pu se permettre d'étudier un an et demi à Chuo, mais bon. Dans la vie il fallait faire des choix. Il avait fait les siens, et visiblement cet inconnu également.

 « Être bon acteur ou non, là n'est pas la question. Il faut certes apprendre un texte, mais ce n'est pas que ça. Il faut savoir s'imprégner du personnage, donner l'impression que c'est nous-mêmes. Et parfois il y a des moments où l'on bloque. On a beau le connaître notre texte, il ne sort pas comme on le souhaiterait, ou alors on panique, ou alors on ne se sent pas à l'aise avec le personnage attribué mais comme on est encore débutant, on n'a pas notre mot à dire … Tous les métiers sont difficiles, le vôtre doit l'être aussi. Mais c'est votre choix si vous étudiez et travaillez en même temps, alors pourquoi vous en plaindre ? Moi j'ai fait le choix d'arrêter les miennes et de ne pas recevoir de diplômes. Chacun son truc. Et puis si, dormir dix heures par semaine maximum, ça m'arrive. Bien plus souvent que vous puissiez l'imaginer. »

Tout comme son interlocuteur juste avant, Kazuki était resté totalement calme, encore un truc qu'il avait dû apprendre grâce à son travail. Garder son sang-froid, ne pas s'énerver, être courtois et poli et ne pas déranger les autres qui n'avaient rien demandé. Au final ils étaient juste deux clients qui débataient. D'ailleurs sa mère avait cessé de se préoccuper de son cas lorsqu'elle avait compris qu'ils étaient deux êtres civilisés capables d'échanger des idées sans hausser le ton.
Les deux commandes des clients arrivèrent alors, et il était temps de mettre une pause -voire un terme ? - à leur joute verbale durant un temps. Le repas c'était un moment sacré après tout ! Et ce type semblait penser la même chose que lui car il n'avait rien rétorqué à la tirade de Kazuki et s'était contenté de joindre ses mains avant de dire « itadakimasu » poliment. Cela à peine dit, il goûta le plat et s'exclama que c'était délicieux, faisant sourire Kazuki. Après tout c'était sa mère et son père aux fourneaux.
 « Ils sont doués hein ? Mes parents. » Bah ouais, autant lancer des fleurs à ses géniteurs, après tout leurs udon étaient tout simplement excellents. Lui-même répéta la même formule de politesse et se mit à manger ses udon au curry, sa version favorite. Il ne fit même pas attention lorsque l'estomac de son interlocuteur se manifesta subitement, si bien qu'il ne comprit pas tout de suite pourquoi le « pardon ». Et lorsqu'il crut comprendre, il répondit tout bonnement : « Hein ? Ah, c'est pas grave, c'est oublié. Ca arrive à tout le monde d'avoir des mauvaises journées …. Je ne vous en veux pas. » Bonjour le quiproquo, Kazuki qui pensait que l'autre s'excusait pour ses commentaire. Tu parles.

HJ – mon dieu j'ai honte d'avoir 2 mois de retard, mais j'ai fait que bouger pendant les vacances d'Hiver qui durent deux mois ici ;w; d'ailleurs ne t'embête pas à me traduire le Japonais, je le lis ahaha ;) Non parce que ça doit être casse-pied de toujours écrire la traduction ahaha !
Revenir en haut Aller en bas
http://nihon-ichiban.eklablog.fr
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki   Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki EmptyVen 4 Avr - 22:09


Ce qu’il me dit me fait bien rire au fond. Je ne me plains pas de mon métier, j’aime ce que je fais ; c’est simplement que je trouve que le métier d’acteur est bien plus facile et bien moins fatiguant que celui de boulanger. Bref dans tous les cas, ça me fait bien rire ce qu’il me raconte surtout qu’au fond il essaie de me convaincre de ce que j’ai dit à la base ce qui en soit est totalement inutile. Après ça je commence donc à manger en me régalant, c’est bête mais les choses les plus simples sont souvent es meilleures et à la question de l’acteur, j’hoche positivement la tête et mon estomac grogne donc. Je crois que ce jeune homme est un comique, un mauvais comique soit dit en passant ou un comique à l’humour spécial et même extrêmement spécial.

  • « Je m’excuser car mon ventre à grogner, je pense toujours ce que j’ai dit. »


Autant être franc, je sais que ce n’est pas forcement habituel pour un Japonais mais je suis comme ça que ça plaise ou non et puis, soyons franc c’est plus vite expédiant quand on dit les choses comme on les pense. Et maintenant, je n’ai même plus envie d’y penser je veux vraiment profiter du repas, i est tellement bon qu’une fois que je l’ai fini, je vais remercier la serveuse, mère de l’acteur si j’ai bien compris, ainsi que le chef. Je sais reconnaitre un travail bien fait et encore plus maintenant que je sais ce que c’est que de travaillé dans un métier public où il y a de a nourriture en jeu.

Bref, je salut alors les employés et es gens poliment et sort du restaurant en me demandant ce que je vais faire par la suite. Après tout, je ne connais absolument pas le coin e je me vois mal payer un guide pour visité alors que je pense pouvoir le faire tout seul comme un grand. Espérons juste que je n’ai pas à débattre à nouveau aujourd’hui, je tiens vraiment à profiter de mon jour de repos comme il se doit. Je pense donc en marchant quand je sens du froid sur moi, je panique une seconde avant de me rendre compte que je suis dans une fontaine ; oui, je n’ai rien trouvé de mieux que de tomber dans une fontaine à l’eau gelée ! Regarder où je marche ? Très peu pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Contenu sponsorisé

Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki   Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les pieds dans le plat. ft Maeda Kazuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Insomnia :: Do you want a cup of tea ? :: RPs-