-53%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur rapide sans Fil Universel 10 W – Limxems – Classe A+++
15.99 € 34.20 €
Voir le deal

Partagez
 

 Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyVen 10 Jan - 19:59


Eiji & Yuito
© Never-Utopia


C'est après une bonne journée de travail et de cours, que je sors avec mon collègue de la boutique et que monsieur décide de lancer des paris avec moi. Il sait que je suis quelqu'un de timide en face à face mais que je suis aussi quelqu'un d'osé en groupe. Bref, on s'en moque, toujours est-il qu'il vient de parier avec moi que je n'arriverais pas à parlé à un gars dans la rue avant le lendemain matin. Du coup je réfléchit à comment faire pour faire connaissance avec quelqu'un si vite pour pouvoir lui parler. Mais bon, j'ai bien entendu accepter et sans même me rendre compte, je me suis fait bien du soucis pour prouvé que je suis fort car en étant dans mes pensées à chercher une manière de faire, je me suis retrouvé devant le zoo de Ueno.

Bon, au moins il risque d'avoir du monde, c'est déjà ça... Oh non, j'ai oublier mes cigarettes au travail et bien entendu, j'ai vraiment envie de fumer maintenant. C'est une bonne idée ça ! Pour accoster quelqu'un, une cigarette demandée et ça passe inaperçu je pense. Je commence donc l'opération sans grand succès, la plupart des gens ne me répondent pas et le reste soit me menace, soit m'envoie balader. J'aperçoit alors un gars qui a l'air plutôt sympathique, j'espère que lui ne m'enverra pas sur les roses où je risque de faire une crise, surtout que je ne sais même pas comment rentré chez moi.



    « Excusez-moi de vous déranger mais je me demander si vous pourriez me donner une cigarette s'il vous plais, je vous la paierais si vous le souhaitez mais j'en ai vraiment besoin pour être franc... »



Oui, je suis prêt à payer la cigarette. Même cher mais j'en ai besoin, je crois que la nicotine me manque ou je ne sais pas, après tout, cela fait déjà plus de dix heures que je n'ai pas eu l'occasion de fumer entre les cours et le travail... Espérons que ce ne soit pas un énième échec pour moi !


Dernière édition par Sakamoto Yuito le Lun 13 Jan - 0:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Tanaka Eiji
Tanaka Eiji
J'ai gagné tout ça : 168
J'ai : 23 ans.
J'habite à : Ginza.
Je suis : Mannequin et danseur.

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyDim 12 Jan - 15:43

Pari... Non pas Paris !

Aujourd'hui avait été une journée chargée. Ce matin, j'avais eu plusieurs rendez-vous avec mon agent notamment. Et cet après-midi, j'avais eu un long photoshoot pour des vêtements de sports. J'avais terminé le photoshoot, il y a bien deux heures. Et après être passé chez moi pour prendre un bon bain, j'étais ressortit pour prendre l'air un peu. J'avais vraiment besoin de me détendre et j'aimais beaucoup le faire en me baladant dans les rues de la ville. J'étais de meilleur humeur, de vraiment bonne humeur. Alors que je continuais mon petit tour, je fus arrêter par un jeune homme qui s'excusa, tout d'abord, de me déranger. Puis il me demanda si je pouvais lui donner une cigarette, qu'il me la paierait si je voulais. Il ajouta alors qu'il en avait vraiment besoin. Je lui accordais un sourire franc avant de lui répondre :

Ne vous en faîtes pas ! Vous ne me dérangez pas. Et pour la cigarette, je vous en donne une volontiers. Je ne me vois pas vous faire payer pour une cigarette seulement.

Je fouillais dans ma sacoche et en sortit un paquet de cigarettes. J'en sortis une du paquet et la lui tendais alors que de l'autre main je rangeais le paquet dans mon petit sac. Quand il eu prit la cigarette, je profitais d'avoir mes deux mains pour fermer la fermeture éclair de ma sacoche. Quand je songeais, d'un coup, à un truc. Je regardais le jeune homme lui demandant alors avec un petit sourire :

En fait... Vous avez un briquet ? On ne sait jamais au cas où.
lumos maxima

_________________
Tanaka Eiji : "La critique est un autre mot pour définir la jalousie."
Revenir en haut Aller en bas
http://x-forums-rpg-x.skyrock.com/
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyLun 13 Jan - 0:58


Je te souris doucement. Enfin quelqu'un qui me rembarre pas et encore mieux, qui me donne une cigarette. J'ai eu du flair sur toi et après avoir pris la cigarette, je fouille dans mes poches pour trouvé un briquet, j'ai toujours mon briquet tempête en forme de Pikachu sur moi, c'est une des choses dont je suis certain de ne jamais manqué, j'allume alors la cigarette, j'ai un peu peur que tu change d'avis pour dire vrai et te réponds en souriant après une bonne taffe.


  • « Merci infiniment... J'ai toujours un briquet sur moi à vrai dire, c'est un peu comme un grigri !... Puis ce que vous ne voulez pas que je paie la cigarette, laissez moi vous invité à boire un verre ou un café s'il vous plais. »



Ben oui, tu ne dois même pas t'imaginer à quel point je te suis redevable pour le coup et puis, tu as vraiment l'air sympathique et moi qui ne connais que très peu de monde pour l'instant, ça ne me fera pas de mal de faire connaissance avec toi, si tu en as envie bien entendu. Je ne forcerais pas trop les choses non plus, je ne suis pas le genre de mec lourd à souhait, qui insiste jusqu'à que la personne accepte pour avoir la paix et fait la tête. Je préfère demander gentiment et advienne que pourra. En attendant, je peux vous dire que je profite une maximum de la cigarette, ce n'est pas ma marque habituelle mais je la trouve délicieusement délicieuse !

Bref, j'attends sagement ta réponse, qu'elle soit positive ou négative, je l'accepterais et dans tous les cas, j'irais boire un bon chocolat chaud pour ma part, sans doute avec de la crème fouettée dessus, j'en salive d'avance ! S'il veut bien, il faudra que je pense à me présenter, j'ai remarquer que plus ça va, moins les gens pensent à se présenter et s'oublie vite, on est comme des poussières dans la vie des autres, certaines restent, d'autres reviennent et d'autres encore disparaissent à jamais...
Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Tanaka Eiji
Tanaka Eiji
J'ai gagné tout ça : 168
J'ai : 23 ans.
J'habite à : Ginza.
Je suis : Mannequin et danseur.

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyJeu 23 Jan - 17:53

Pari... Non pas Paris !

Le jeune homme paru soulagé quand je lui tendis une cigarette. Il sortit alors d'une de ses poches un briquet en forme de Pikachu ce qui me fit doucement sourire. Je trouvais ça adorable, même si personnellement, je ne me promènerais jamais avec un truc dans ce genre là. Il alluma sa cigarette avant de me remercier. Il m'expliqua qu'il avait toujours un briquer sur lui, que c'était comme un grigri. Il me proposa ensuite de boire un verre ou un café avec lui comme je ne voulais pas qu'il me paie la cigarette. Je réfléchissais sur le pour et le contre. Après tout, ça me ferait du bien après le boulot, une bonne boisson chaude. C'était décidé et j'en fis part au jeune homme :

De rien. Ça ne me dérangeais pas du tout pour la cigarette. Et j'accepte volontiers votre proposition. Un chocolat chaud me ferait beaucoup de bien après une journée pareil. Et puis, cela nous permettrait de faire connaissance. Car vous m'avez l'air d'un jeune homme vraiment sympathique.

Je lui souris franchement avant de lui tendre une main pour le saluer.

En fait, je me présente Tanaka Eiji. Vous êtes ?

J'étais content de pouvoir me présenter normalement et de ne pas être tombé sur une de mes fans ou plutôt groupies. Oui, y a même des hommes dans le tas. Enfin bref... J'attendais qu'il se présent et quand cela fut fait, je lui dis.

Ravis de faire votre connaissance ! Je peux vous demander un truc ? Ça vous dérangerais qu'on se tutoie, je ne suis pas très à l'aise avec le vouvoiement. Qu'en dîtes-vous ?

Lui dis-je tout aussi sincèrement que je le suis depuis le début avec lui. J'étais du genre honnête et alors. Et puis, je n'avais aucune raison de mentir jusqu'à présent.
lumos maxima

_________________
Tanaka Eiji : "La critique est un autre mot pour définir la jalousie."
Revenir en haut Aller en bas
http://x-forums-rpg-x.skyrock.com/
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyJeu 23 Jan - 20:52


Tu eu l’ai de réfléchir un moment  avant de me répondre, peut-être par peur de je ne sais quoi, après tout, on ne sait jamais mais il faut prendre des risques pour vivre et quand tu acceptes mon invitation, tu m’en vois ravi ! J’ai même droit à un compliment qui, comme i fallait s’en douter, me fait rougir, il faut que j’apprenne à contrôler ça, vraiment c’est gênant je trouve, je suis cramé direct même quand je n’ai pas à l’être. Bref ce n’est pas grave après tout. Tu te présentes alors, je te souris doucement avant de reprendre enfin a parole, oui j’aime écouter les autres parlaient !

  • «  Enchanté, je suis Sakamoto Yuito. »


Tu me demande alors si on peut se tutoyer, pour être franc… J’espérais que tu me le demande parce que me faire vouvoyer, je n’aime pas ça, j’ai l’habitude de vouvoyez mais pas d’être vouvoyer.  Bref, je te souris et te fais signe de a tête que je suis d’accord avant de regarder où i y aurait un bar aux alentour pour nos chocolats chauds. Je fini par repéré un café, encore mieux qu’un bar et du coup je te fais signe de me suivre.

  • « On va dans celui-ci ? Je ne connais pas l’endroit donc je ne sais pas ce qu’il vaut ; si vous connaissez l’endroit, je vous suis sinon ! Pardon, l’habitude avec la boutique ; si tu connais je te suis ! »


A nouveau je te souris c’est vrai que l’habitude est souvent plus forte que le reste l’habitude et l‘éducation aussi et le manque d’habitude de dire tu surement, c’est un petit tout quoi. Bref, on va donc où on doit aller et je m’installe avant de commander deux chocolats, un avec de la crème fouettée sur le dessus pour moi et je te laisse choisir comme tu veux le tien je commande avec ça un extra-cookie amande chocolat et une fois de plus je te laisse choisir ce que tu veux.

  • «  N’hésite pas à prendre ce dont tu as envie !... Tu fais quoi dans la vie sinon ? »


C’est avec des questions aussi simples qu’on fait connaissance, non ? En tout cas ça m’intéresse vraiment à moi ! J'ai plein de questions qui me viennent en tête, comme son âge suivant son métier son parcours scolaire et professionnel, s'il a des rêves dans la vie ou no, ce genre de choses qui peuvent souvent paraître banales mais qui à mes yeux ne le sont pas le moins du monde tout au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Tanaka Eiji
Tanaka Eiji
J'ai gagné tout ça : 168
J'ai : 23 ans.
J'habite à : Ginza.
Je suis : Mannequin et danseur.

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyMar 4 Fév - 14:58

Pari... Non pas Paris !

Après m'être présenté au jeune homme emprunteur de cigarettes, il me dit qu'il était enchanté et se présenta à son tour sous le nom de Sakamoto Yuito. Je lui dis que j'étais ravi de faire sa connaissance avant de lui proposer que l'on se tutoie. Il me sourit alors et me fit comprendre que c'était d'accord grâce à un hochement de tête. Il regarda autour de lui et me fit signe de le suivre, ce que je fis. Il me montra un café et me demanda si on allait dans celui-ci. Il ajouta qu'il ne connaissait pas l'endroit et que par conséquent, il ne savait pas ce qu'il valait. Il me dit alors que si je connaissais, il me suivait. Je lui souris et lui fis un petit clin d’œil.

Ne t'en fais pas ! C'est le temps de prendre l'habitude. Je ne connais pas non plus. Et puis si on essaie pas, on ne sera jamais ce qu'il vaut. Ça se trouve, on loupera un excellent endroit. Alors on y va.

On entra dans le bar qu'il avait désignée précédemment. Il commanda deux chocolat et ajouta des précisions sur ce qu'il voulait pour lui. Il me dit alors je pouvais prendre ce que j'avais envie, je lui souris une nouvelle fois et lui répondis :

D'accord ! Merci bien.

Je commandais la même chose que lui pour le chocolat étant un grand gourmand. Puis je commandais un simple croissant pour moi, simple mais j'adorais ça. Après que l'on aie été servi, Yuito me demanda ce que je faisais dans la vie. Je ne tournais pas au tour du pot et lui répondis :

Je suis mannequin et danseur professionnel. Pour toi, je sais que tu travailles dans une boutique d'après ce que j'ai compris sur ce que tu as dit plus tôt. Mais que fais-tu exactement comme profession ?

Après avoir fini ma phrase, je bu une gorgée de mon chocolat enlevant la crème fouettée qui était sur mes lèvres avec ma langue. Puis je mangeais un morceau de mon croissant pendant que Yuito me répondait à son tour.
lumos maxima

_________________
Tanaka Eiji : "La critique est un autre mot pour définir la jalousie."
Revenir en haut Aller en bas
http://x-forums-rpg-x.skyrock.com/
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyJeu 6 Fév - 19:42

Ce que tu dis est tout à fait vrai, peut-être qu’on manquerait in bon endroit si on y aller pas la vie est faites de danger n’est-ce pas ? Bref, on y va donc et à ma grande surprise, on est quand même très rapidement servi. Je t’écoute donc, je suis en face d’une star alors ; c’est cool mais je ne changerais pas de comportement pour autant. Après tout, tu as l’air de quelqu’un de simple qui ne se prend pas la tête malgré la célébrité et pour moi, habitude aussi, une star est avant tout un humain et donc je te respecte comme je respecterais n’importe qui.

  • « Je suis apprenti boulanger, pâtissier. J’adore voir mes clients satisfaits et souriants quand il croque dans un de mes croissants ! »


Je souris toujours et bois un peu de mon chocolat m’essuyant rapidement la lèvre du dessus en sentant qu’il y a de la crème et du chocolat dessus. Je t’observe alors en silence un petit moment en me disant que tes professions te vont vraiment super bien ; tu as un beau sourire il est contagieux, enfin, pour moi ton sourire me donne envie de sourire en tout cas. Ça doit être ça ton don, le partage de ta bonne humeur.

  • « Je ne sais pas si ça ce dit entre hommes, mais je trouve que tu as un magnifique sourire et je voulais te le dire. Tu dois être doué dans ce que tu fais. »


Je suis toujours franc et pour l’instant je ne connais pas vraiment la gêne, pas au sens de la peur du ridicule du moins. La preuve, je suis en train de discuter avec toi pour gagner un pari à la base ; mais au final, c’est beaucoup plus parce que tu es d’agréable compagnie je trouve et puis tu aimes les sucreries de toute évidence, c’est un bon point ça ! Mais pour l’instant ce n’est pas de ça que je veux parler mais d’un de tes travail.

  • « J’aimerais beaucoup savoir danser, je danse souvent quand je suis seul, mais je ne suis vraiment pas doué je fais plus des gestes dans tous les sens et me prends les meubles qu’autre chose ! »


Je n’ai pas dit que je voulais que tu m’apprennes. Mais ça ne me dérangerais pas, du moins si tu en as envie et qu’on trouve un créneau horaire qui nous permet à tous les deux d’être là et de pouvoir prendre notre temps. Ce qui n’est en soit, pas gagner du tout et même quasiment impossible je pense. Quoi que si je continue ce rythme, je ne tiendrais peut-être pas et j’aurais des vacances…. Que je refuserais parce que j’aime ce que je fais et que je m’ennuierais vraiment trop chez moi à faire mes petites affaires juste pour moi. C’est dur la vie quand même. Tu pourrais m’apprendre des pas ce soir peut-être, mais je ne vais pas déjà t’invité à dîner, tu vas me prendre pour un pervers ou un psychopathe si je t’invite comme ça maintenant alors qu’on ne se connaît pas pour ainsi dire.

  • « Tu danse sur quel style de musique ? Tu donnes des cours des fois ou pas du tout ? »


C’est mieux comme ça non ? D’y aller en douceur, de faire d’abord tranquillement connaissance. Je croque alors dans mon cookie et grimace un peu, trop de sucre. Je le pose alors sur une des deux serviettes que le serveur m’a donner et reprends de mon chocolat, lui au moins est délicieux. Une fois de plus, je m’essuie rapidement la lèvre supérieure vu que je me suis à nouveau mis de la crème et du chocolat dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Tanaka Eiji
Tanaka Eiji
J'ai gagné tout ça : 168
J'ai : 23 ans.
J'habite à : Ginza.
Je suis : Mannequin et danseur.

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyLun 17 Fév - 12:03

Pari... Non pas Paris !

Je ne savais pas comment il réagirait en connaissant ma situation professionnelle mais j'osais quand même lui dire. Après tout, qu'est-ce que je pouvais bien risquer ? Puis je lui retournais sa question par simple curiosité. Sa réponse ne se fit pas trop attendre. Apprenti boulanger, pâtissier ? C'est intéressant à savoir surtout en entendant à quel point il semblait passionné son métier. Je lui souris alors avant de lui dire :

Tu as l'air passionné par ton travail, c'est bien. Faudrait que tu me donnes l'adresse que j'aille goûter ce que tu prépares. Et je te donnerais même mon avis. C'est toujours bon des critiques pour l'apprentissage.

À son tour, il boit de sa boisson chaude et je ne pu m'empêcher de sourire en le voyant faire comme moi précédemment. Yuito avait toujours le sourire aux lèvres sans aucune raison apparente contrairement à moi. Mais je finis par savoir pourquoi car il m'expliqua. Je l'écoutais attentivement avant de sourire et de lui répondre tout aussi franchement qu'il l'avait été :

T'en fais pas pour ça ! Je ne le prendrais pas mal. Pour moi, un compliment est un compliment qu'il vienne d'un homme ou d'une femme. Je te remercie d'ailleurs pour ces compliments. Ils me font très plaisir.

Bon... Je l'avoue que les compliments venant d'un homme me faisaient autant plaisir que ceux d'une femme pour d'autres raisons. Je bus une nouvelle gorgée de ma boisson effectuant le même rituel que j'avais fait plus tôt. Yuito prit à nouveau la parole me parlant de la danse et surtout de sa façon de danser.

À ce point là ? Tu ne regardes pas où tu mets les pieds quand tu danses ?

Dis-je en souriant de manière amusée. Il me demanda ensuite le style de musique sur laquelle je dansais et s'il m'arrivait de donner des cours de temps à autres.

Pop, hip-hop... Et les styles s'y approchant. Je n'ai jamais pensé à donner des cours. Je ne sais même pas si j'aurais le temps. Mais... Pourquoi cette question ?

Lui demandais-je. Il mangea de son gâteau mais ne sembla pas l'apprécier vu qu'il le mit à l'écart et bu aussitôt une gorgée de sa boisson. Comme pour faire passer le goût de la pâtisserie. Je souris doucement et lui demandais alors :

Il y a quelque chose qui ne va pas ? Tu n'aimes pas ton gâteau ?
lumos maxima

_________________
Tanaka Eiji : "La critique est un autre mot pour définir la jalousie."
Revenir en haut Aller en bas
http://x-forums-rpg-x.skyrock.com/
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyMar 18 Fév - 11:56


Je souris une fois de plus et cherche une petite carte que je te donne, l'adresse de la boutique où je travaille est inscrite dessus. Je suis tout à fait d'accord avec toi pour ce qui est des critiques, même négatives, j’adore qu'on commente et qu'on me dise franchement ce que l'on pense de mon travail, de mes inventions ou même de mes classiques je ne peux qu'arranger mon travail surtout que je suis apprenti et que j'ai encore beaucoup à apprendre. On en apprend toujours dans la vie, c'est ce que je pense.

Je suis content que tu ne me prennes pas pour un pervers ou je ne sais quoi par rapport à mon compliment. Au contraire, ils te font plaisir et comme ils sont vrais, ça me va parfaitement. J’enchaîne donc sur la danse et ce que tu me dis me fait doucement rire, tu as tout compris, je ne regarde rien, on m'a dit qu'en danse il faut se laisser aller tout simplement, on m'a jamais dit qu'il fallait regarder et comme des fois je suis un peu idiot, je n'y ai pas penser. Je t'écoute donc sur ton style de musique pour danser et je réalise que c'est vrai, tu dois être très occupé avec tes deux travail.



  • « Oui, tu as tout compris, je suis un vrai boulet en danse. Je te demander par curiosité, pour faire connaissance. Non, je ne veux pas de cour, ça serait une perte de temps pour être franc, je me connais, quand ça ne me passionne pas, je n'y arrive pas. Je préfère regarder avec admiration. »



Je te souris à nouveau et tente donc le cookie. Je pensais avoir été plus discret que ça mais tu as vu ma grimace de toute évidence, ça me fait beaucoup rougir pour le coup, ce que j'ai fait n'est pas très poli mais si je le mange entier, je vais être nauséeux.  Ce n’est pas top non plus au final.



  • « Il est bien trop sucré pour moi, je n’arrive même pas à bien retrouvé les goûts différents. Ça pique la gorge, c’est dommage parce que la texture n’est pas mauvaise pour sa part. »



Je souris encore une fois et finit mon chocolat d’un trait avant de soupiré de plaisir. Ça me fait du bien ce chocolat chaud, ça me détends pour ainsi dire ; c’est étrange pour moi d’être en tête à tête et de ne pas rougir, peut-être parce que même si tu es très beau, je n’ai aucune intention de faire autre chose que discuter avec toi.



  • « Tu pose pour qu'elle marque de vêtements au fait ? Je ne connais as trop de chose sur la mode, je suis plutôt économe et marche au coup de cœur sans regarder les tendances actuelles. »



Je me demande vraiment quel genre de marques tu portes et pour qui tu défile. Me demandez pas pourquoi mais il me vient un truc en tête d'un coup, peut-être parce que tu as une tête d'acteur ! C’est dommage qu’ils ne fassent pas de films sur les gays, genre un Cendrillon où le prince irait chercher un autre prince ou alors un où Blanche Neige irait sauver et réveillé Aurore. Je délire un peu là pour être franc mais je suis certains que pour le coup, je trouverais le temps d’aller au cinéma ou de regarder a télévision quitte à ne pas dormir du tout pour une nuit. Je n’oserais pas te faire part de ma pensée, pas encore, le but n’est pas que tu fuis loin, surtout que je passe un bon moment avec toi.



  • « Tu penses quoi des débats sur la sexualité ? Personnellement, je trouve que c’est beaucoup trop ; chacun devrait pouvoir choisir qui il veut aimer et qui il aime, quelque que soit le sexe de la personne en face. En même temps, c’est important d’en parler, quand on voit le nombre de personnes homosexuelles frappaient, insultaient, humiliaient ça fait un peu peur ; pour être franc, je pense qu’on devrait en parlé, mais moins et plus se concentré sur le blâme des mauvaises personnes comme les violeurs ou les pédophiles au lieu de passer ces sujets sous silence parce que c’est mal de parler de ça. »



Tu dois me prendre pour un fou mais tant pis, je me suis lancé et puis si tu prends part au débat, ça pourrait être pas mal, j’aime les débats. Si tu prends part au débat d’ailleurs, je pense que je tenterais de te donner mon numéro pour qu’on se voie ultérieurement et qu’on puisse discuter ensemble ou débattre !

Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Tanaka Eiji
Tanaka Eiji
J'ai gagné tout ça : 168
J'ai : 23 ans.
J'habite à : Ginza.
Je suis : Mannequin et danseur.

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyJeu 20 Mar - 17:05

Pari... Non pas Paris !

Yuito sourit à mes paroles avant de chercher quelque chose dans ses poches. Il me tendit alors un petit carton que je pris, il s'agissait, en fait, d'une carte de visite de l'endroit où travaillait Yuito. Je lui souris en guise de remerciement, je pensais qu'il comprendrait qu'il n'y avait pas vraiment besoin d'utiliser de mot pour ça. Il me complimenta ensuite sur mon sourire et s'en suivit une conversation à ce sujet. Puis on parla de mes boulots et de la danse. Il répondit alors à mes paroles et je l'écoutais attentivement sans l'interrompre. Quand il eu fini, je pris la parole à mon tour pour ne pas le laisser dans le vide :

Oh pas de soucis ! Si tu veux, le dimanche, je m'entraîne dans une salle de danse. Tu pourrais venir voir.

Je sortis un petit calepin de mon sac et un stylo avant de noter l'adresse de la salle de danse, ainsi que mon numéro. J'arrachais la page et la tendis à Yuito en lui disant :

Tiens ! Si tu veux passer, tu m'appelles et je te dirais si c'est okay. Ça te va ?

Il goûte ensuite son gâteaux et je m'inquiète alors en le voyant le repousser avec drôle de tête. Il m'expliqua alors ce qu'il se passait et j'hochais la tête avant de lui dire :

Ah ! Je vois. C'est dommage. Le mien n'est pas mauvais non plus, mais c'est vrai que j'en ai manger de meilleur. Mais bon... Maintenant qu'on est là autant rester.

Je mangeais ce qui me restait de gâteaux et finit aussi ma boisson pour faire passer le tout. Il me parla ensuite de mon travail de mannequin me demandant pour quelles marques je travaillais, même si lui n'y connaissait rien à la mode et qu'il marchait au coup de cœur. Je lui souris avant de lui répondre :

Oh ! Tu sais ça dépend. Je suis dans une agence de mannequin et je prends les contrats qu'ils me proposent. Ça passe par les vêtements de sport, les sous-vêtements, les maillots de bains et les dernières tendances. J'ai fais aussi un ou deux défilés de hautes coutures. Donc c'est très dur de te citer des marques.

Je marquais une courte pause avant de reprendre ma réponse à sa question.

Mais je peux t'en dires une ou deux, j'ai posé pour adidas et dior. C'étaient les boulots que j'ai préféré.

Il partit ensuite sur un monologue sur la sexualité, ce qui me surprit. Je ne m'y attendais pas vraiment. Je souris quand il eu finit avant de reprendre mon sérieux et de lui dire :

C'est pareil pour moi. On devrait être libre de vivre notre sexualité librement sans que ça fasse débat et que ça fasse la une des informations. Notre cause n'est pas aussi grave ou importante que celles que t'as cité comme les viols. Mais bon, on ne peut rien y faire. Pour ma part, je me contente de boycotter les infos et les journaux simplement.

Je n'étais pas vraiment doué pour ce genre de discussion vu que je ne suivais pas l'actualité. Je trouvais ça ridicule, car ils cachaient certaines choses. Et puis, je n'avais pas vraiment le temps pour regarder la télé ou lire. Ou quand je le faisais c'était pour me détendre donc je m'occupais avec rien de vraiment sérieux.

Désolé. Si ce n'était pas ce à quoi tu t'attendais, je suis un peu à la ramasse en ce qui est de l'actualité.
lumos maxima

_________________
Tanaka Eiji : "La critique est un autre mot pour définir la jalousie."
Revenir en haut Aller en bas
http://x-forums-rpg-x.skyrock.com/
Sakamoto Yuito
Sakamoto Yuito
J'ai gagné tout ça : 1338
J'ai : 19 ans
J'habite à : Hakihabara
Je suis : Boulanger, pâtissier

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptySam 22 Mar - 18:53


  • « Merci ! J’essaierais de passer le plus vite possible ! Et je t’appellerais avant du coup ! »


Je souris et prends le papier, ça doit vraiment être super à voir, un cours de danse ! Je vais sans doute y aller avec la fatigue de la semaine mais je suis certain que de regarder me redonnera doute l’énergie que j’ai tout le reste de la semaine. Bref on continue de discuter  et j’apprends qu’il fait vraiment des travaux variés en tant que mannequin, je n’oserais sans doute pas me montré en sous-vêtements sous le regard de milliard de gens même si je n’ai pas honte de mon corps, loin de là. Je dois être plus timide que je ne le pense. Bref ; j’en viens donc à parler de l’actualité et écoute ta réponse en souriant un peu. J’en ai appris plus que ce que je ne pensais sur toi au final. Tu es donc gay, comment je le sais ? Parce que tu as dit ‘Notre cause’ e non pas la cause des gays ou leur cause.

  • « Du tout au contraire, j’aime ta façon de penser. Pour être franc je ne les regarde pas plus que ça non plus mais quand je suis à la boutique ou en cours, ils en parlent énormément. »


Je souris alors et écrit mon numéro de téléphone aussi et te le tend, on sait jamais, si tu en as besoin à un moment ou autre pour je ne sais quel raison, tu l’auras. Je croise alors les jambes e m’étire doucement, je commence à fatigué maintenant que je suis posé depuis un petit moment, de coups, j’attends que tu finisses ton chocolat et regarde l’heure.

  • « Ça te tente de bouger je ne sais où ? Si je reste assis, je risque de finir par m’endormir ! »


Je ris alors doucement et sans attendre ta réponse, je me lève parce que dans tous les cas, il faut que je bouge e si tu ne me suis pas et bien je rentrerais chez moi tout simplement de toute façon je n’aurais que ça à faire !
Revenir en haut Aller en bas
http://laorapeter.tumblr.com/
Tanaka Eiji
Tanaka Eiji
J'ai gagné tout ça : 168
J'ai : 23 ans.
J'habite à : Ginza.
Je suis : Mannequin et danseur.

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji EmptyVen 28 Mar - 14:26

Pari... Non pas Paris !

Il me remercia et me dit qu'il essaierait de passer le plus rapidement possible avant de me confirmer qu'il m'appellerait avant. Il me sourit et je lui rendis son sourire alors qu'il prenait le papier où j'avais tout noté.

Mais de rien. Ce sera un plaisir de te montrer ce que je sais faire et pourquoi pas t'apprendre deux-trois pas de danse sympas et faciles. T'en pense quoi ? Tu serais partant ?

La discussion continua sur mon travail de mannequin et sur les pâtisseries entre autre. On apprenait ainsi à se connaître un peu plus. Il lança ensuite une sorte de débat sur la sexualité auquel je répondis comme je le pouvais. M'excusant mon manque d'informations sur les sujets d'actualités. Il me dit qu'il aimait bien ma façon de penser avant de me dire qu'il était pareil et qu'il en entendait simplement parler quand il est à la boutique ou en cours. Il me tendit ensuite un papier où il y avait son numéro de noter. Je le pris et lui souris avant de lui répondre :

Merci pour ton numéro. Je t'appellerais, promis. Et pour en revenir à ce que tu as dit, on a au moins un point commun. On est au courant un minimum des actualités sans vraiment le vouloir.

Alors que je terminais mon chocolat, Yuito s'étira légèrement avant de me demander si ça me tenter de bouger. Il ajouta que s'il restait assit, il risquait de s'endormir. On rit légèrement ensemble et il se leva. Je le regardais faire tout en lui répondant :

Je veux bien. J'ai le corps qui commence à s'engourdir à rester sans bouger.

Je me levais de ma chaise et m'étirais à mon tour. Je regardais Yuito et lui demandais alors tout en lui souriant :

Tu sais où on peut aller maintenant ? Parce que je veux bien bouger comme tu dis, mais encore faudrait savoir où on peut aller.
lumos maxima

_________________
Tanaka Eiji : "La critique est un autre mot pour définir la jalousie."
Revenir en haut Aller en bas
http://x-forums-rpg-x.skyrock.com/
Contenu sponsorisé

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty
MessageSujet: Re: Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji   Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pari... Non pas Paris ! ft Tanaka Eiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Cars 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Insomnia :: Do you want a cup of tea ? :: RPs-