Partagez | 
 

 Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Ven 17 Jan - 22:13

C'est comme un souvenir .. L'un des premiers souvenirs. Celui qui sera sans doute, le plus important. C'est étrange comme sentiment .. Un sentiment que l'on n'oubliera pas. Du moins, pour moi, il est encore présent dans un coin de ma poitrine, de ma mémoire. Et je ne cesse de repenser à cette journée, une journée aussi banale en elle-même, mais une journée qui marquera mon évolution. C'est si étrange, désagréable et plaisant à la fois. C'est juste inexplicable. En fait, je crois que ce sont tout simplement tes mots .. Yuka.


C'était un matin comme un autre, un matin où l'on se dit qu'il aurait été préférable de rester bien au chaud dans son lit, emmitouflé dans une épaisse couverture. Calmement, tranquillement, silencieusement, sans faire d'âneries, de bêtises, de conneries. Ou tout simplement se tenir tranquille, ne pas chercher d'ennuis. Ouais, aussi. C'est alors qu'on vit une touffe châtaigne sortir d'une allée souterraine qui menait tout juste aux métros de la capitale. Une peau blafarde, un coin de lèvre rougis et quelques perles ensanglantées sur la joue, sortant d'une plaie peu esthétique. Le jeune homme porta une main à son visage pour essuyer de sa manche sa lèvre douloureuse dans une grimace, tout en lâchant une plainte. Et oui ! Comme vous l'auriez deviné, ce jeune homme qui râlait qu'on lui avait "abimé son si joli visage dont il prenait tant soin" - haha, il devrait revoir l'ordre de ses priorité, ce cher petit - n'était autre que Ryūsuke. Pas étonnant ? Je ne vous le fait pas dire. Essoufflé par la course qu'il avait mené pour échapper aux policiers qui avaient tenté de mettre à terme une altercation entre des jeunes ainsi que de les faire filer tout droit au poste pour quelques ennuies de plus, il se dirigea dans une démarche nonchalante jusqu'à chez lui, dans le but d'y soigner les quelques dommages qu'on lui avait infligés. La porte s'ouvrit, personne, du moins, aucun signe de présence éveillé dans l'appartement. Il monta au petit trot dans la salle de bain pour y sortir une trousse de soin avant de se regarder dans le miroir et de lâcher un long soupire. Du désinfectant, un petit peu de pommade et un pansement sur la joue et hop ! Le tour est joué.

Il quitta la salle d'eau pour rejoindre sa chambre et jeter un coup d'œil à l'heure qu'affichait son réveille. Aish, ils m'ont fait perdre trop temps .. Jetant sur le lit ses vêtements qu'il venait de quitter, le châtain enfila une sorte de combinaison, d'onesie noir aux tribales et motifs argentés qu'il aimait porter pour s'y sentir à l'aise, portant par-dessous un simple débardeur noir. Il redescendit au pas de courses remettre ses éternels docs noirs, accrochant un bandana autour de son cou pour le protéger un minimum du froid de décembre ainsi qu'une veste tout aussi noire que le reste - dont l'intérieur est moelleusement fourrée pour compléter le tout. Enfin près pour ressortir de chez lui, il parti en direction des quartiers d'affaires de Shinjuku. Une fois arrivée à destination, il entra dans un garage où il se présenta à l'accueil et accompagné d'un sourire, on l'invita à rejoindre l'atelier de réparation. « Oh, Tadase ! Je suis ravi de te revoir. Tu tombes bien, j'ai peut-être bien quelques billets à te céder. Vas voir Shin au fond de l'atelier, il aura sans doute de quoi t'occuper ! » Après une petite courbette et sur les bonnes paroles de l'homme, le jeune homme partit à la recherche de ce prénommé Shin. Un sourire prit instinctivement une place sur son visage, s'agrandissant à chacun de ses pas.

C'était peut-être bête et incompréhensible comme réaction, pour être honnête, lui-même n'a jamais réellement compris pourquoi. Bien qu'aujourd'hui, ce sourire se trouve remplacer par une boule au ventre et des sentiments pleins d'ambiguïtés, des sentiments sans réel nom, du moins, des noms qu'il ne veut s'avouer. Mais ce jour-là, il avançait d'un pas pressé vers l'homme qu'il avait appris à apprécier, auquel il avait finit par s'attacher. Autrefois plus distant, le jeune adulte donnait l'impression d'être tout simplement inaccessible pour le garçon, alors que derrière des lunettes noires, ne se trouvait qu'un simple homme, rien d'aussi banal, non ? Un homme, Shin, Shin Yuka. Ouais, à ses yeux, il n'était pas simplement un homme banal. C'était Shin, Shin tout simplement. Il trottinait jusqu'à apercevoir l'homme, il finit par s'exclamer, un immense sourire éclairant son visage quelque peu enfantin. « Shin ! Bonjour. Il se planta devant lui tout en lui adressant une révérence. On m'a dit que tu aurais sans doute quelque chose à me faire faire. » Il avait beau l'appeler par son nom, il n'avait pas mis longtemps à le tutoyer. A vrai dire, il s'était beaucoup rapproché de l'homme, au point que ce dernier savait même pourquoi le jeune homme venait troquer de son temps contre quelques billets et de ce qu'il pouvait bien faire pendant son temps libre. Ils faisaient plus ou moins partit du même monde. La vie n'a pas vraiment été rose pour eux et avaient passé le temps du trafique de billes à l'école.

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mer 22 Jan - 16:43

    Un souvenir ? Ou le plus beau des souvenirs ? Comment vous dire qu'il est le plus beau des souvenirs que j'ai vécus si c'est l'uns des seuls dont je préfère me souvenir ? Je préfère vous le racontez plutôt que vous racontez qu'il est mon souvenir le plus cher.. Une journée pourtant habituelle et qui a tourné en ça. ah la la quand vous connaîtrez la suite vous comprendrez ma façon de faire.

    Ce matin-là.

    Je ressens encore la chaleur du soleil qui passe à travers les rideaux de mon studio, je vois encore la lumière gagnée la pièce et je ressens encore la flemme que j'avais d'aller au garage, voir tous ses riches amener leurs voitures si belle des les une des autres et nous dire qu'il faut qu'on en prenne soin sinon on aura des problèmes. Et pourtant leurs paroles ne me touches pas, je connais mon travail alors leurs paroles rentrent dans une oreille et sors de l'autre. C'est plutôt bizarre de le dire ainsi et pourtant chacun d'eux nous prennent de haut alors que sans nous leurs bagnole serais fichu... Enfin la n'est pas le sujet n'est-ce pas ?

    Je me revois encore me relever et aller dans ma salle de bain et voir mes blessures mon corps, des bleus de la veille quand j'ai dû me battre pour récupérer mon dût. Ces gens qui viennent pour une petite dose qui ose me faire galéré pour qu'il me paye... Je leurs fait payer par la suite, celui d'hier à finis a l'hôpital...

    Je rentre dans ma petite douche et efface des traces de graisse présentes sur mes mains à force d'en toucher c'est de plus en plus difficile de les faire partir. Je me revois me préparer, je me vois encore mettre bien 15 minutes pour le faire alors qu'habituellement je ne mets même pas cinq minutes ... La raison ?

    Ryu.. Ryusuke Tadase. un jeune stagiaire que j'ai formé et encore. Il est plus jeune que moi et pourtant si mature enfin c'est ce qu'il envoie comme première impression.A la base il est là pour un stage et pourtant il passe le plus clair de son temps ici, avec moi. Alors, quand j'ai trop de boulot je dis à mon patron de le faire venir afin qu'il m'aide il est très obéissant et n'as jamais fait d'erreur dans le boulot que j'ai pu lui donner.Bref je ferme la porte de mon chez moi et me glisse dans les rues bondée de monde pour rejoindre mon deuxième chez moi je fait vite avant d'arriver en retard et de me faire engueuler par mon patron.J'arrive et je vais pointer et me dirige vers mon bébé. Une petite voiture que j'ai acheté pour des cacahuètes que je retape quand j'ai pas autres choses à faire.

    Je me dirige vers elle quand mon premier client arrive une berline de 2010 un vrai joujou. « Salut Kim, encore le même problème ? » je le regarde s'excuser, il est mon client habituel je m'occupe de sa berline depuis le tout début, je la connais comme si c'était la mienne. « Reviens ce soir je m'en occupe de suite et après je ferais un tour avec elle, ça fait bien longtemps que je me la suit pas pété avec une belle bagnole » je ris et le regarde partir, encore heureux qu'il me connais je fais pas ça avec tous mes clients hein. Je suis quelqu'un de sérieux aussi. Je me mets à travaillé avec elle quand je vois une silhouette que je connais.

    Il viens d'arriver et attend à côté de moi avant de s'annoncer : « Shin ! Bonjour.» Il attend que je me relève et que je le regarde pour continuer a parler :«On m'a dit que tu aurais sans doute quelque chose à me faire faire.», je croise son regard et le détourne pour ne pas m'y attarder et je continue : « Salut, ouais, kim m'as encore laissé sa berline occupe toi du pot pendant que je regarde le moteur.» Je me rebaisse et ouvre le capot pour m'y mettre quand je vois qu'il attend quelque chose : « Tu as un problème ? » je voit qu'il beug sur le bleu que j'ai sur la joue, je me redresse et me plante devant lui attendant qu'il parle enfin, ce qu'il ne tarde pas à faire.

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Jeu 23 Jan - 17:19

Il s'était pointé devant lui, le sourire aux lèvres et une fois l'avoir salué, l'homme se redressa. Il ne le regarda que rapidement et lorsqu'il le salua en retour, le sourire du lycéen disparu doucement. Shin était comme ça, quelqu'un d'éloigner, quelqu'un que l'on ne pouvait avoir. Il te faisait comprendre d'un simple regard que vous n'étiez pas du même monde, qu'il n'avait rien avoir avec toi. Il mettait toujours en place une barrière entre lui et les autres, du moins, c'est ce qu'il donnait l'impression de faire. Et c'était sans doute cela qui attirait le lycéen. Il semblait trop inaccessible, trop différent, que cela en faisait son charme. Et sans s'en rendre réellement compte, il laissa son regard parcourir le visage de l'homme, détaillant chaque parcelle de celui-ci, comme pour découvrir ce qu'il avait de si différent. Il finit par s'attarder sur un bleu au coin de sa joue. « Tu as un problème ? » A cette question, il releva les yeux quelque peu surpris, replongea son regard dans celui du prénommé Shin avant de détourner les yeux de nouveau vers le bleu. « Là .. Il porta deux doigts à sa joue pour la caresser délicatement sans mouvement brusque avant de retirer sa main et de se pincer la lèvre inférieure tout en fronçant légèrement les sourcils. Tu t'es battu ? »

Il attendit une réponse de la part de son aîné, il n'allait certe, pas le sermonner vu que ce matin-même il s'était joliment fait roué de coups et qu'il n'avait rien fait pour échapper aux ennuies. Il lâcha un petit soupire avant de passer derrière la voiture, en profitant pour caresser cette dernière du bout des doigts après avoir enfilé des gants dans une des poches de son vêtement. Il s'accroupit en croisant ses bras sur ses genoux. Il regarda rapidement le dos de la voiture avant de se pencher sur le côté comme pour essayer d'apercevoir le jeune homme. Il aurait voulu lui parler, lui dire quelque chose, mais rien ne lui venait, il ne savait pas ce qui l'intéressait réellement, en réalité, il ne le connaissait pas .. Il lâcha un second soupir tout en s'asseyant sur ses pieds et reposa son menton sur ses bras noués. « Qu'est-ce qu'elle avait déjà ? La voiture .. » Il se redressa après avoir regardé le pot d'échappement rapidement et revenir vers le devant de la voiture, s'appuyant contre celle-ci.

Il balaya le garage du regard, avant de le river vers son ainé, le détaillant doucement de celui-ci. Il aurait souhaité savoir ce qu'il pensait de tout cela, de son travail, de la capitale, de Ryū .. Il était trop discret et cela frustrait trop le jeune homme. Ne pas réussir à savoir ce qu'il pensait, peut-être l'énervait-il ? Peut-être qu'il n'était qu'une gêne pour lui ? Il passa une main dans ses cheveux avant de la glisser à sa nuque, se la grattant nerveusement. « Tu es vraiment discret, c'est .. frustrant. » Et toi tu parles trop, tu devrais apprendre à te taire. C'est une phrase qu'on lui disait souvent et qu'il avait appris à se le dire pour lui-même. C'est vrai. Le silence était quelque chose de plaisant, mais il avait des fois, avec certaine personne, où le silence était lourd, voir gênant. Ryūsuke était quelqu'un qui se devait de savoir .. Savoir ce que l'on pensait. C'était quelqu'un qui n'aimait pas l'ignorance, et avec Shin - .. Avec Yuka, il l'était plongé jusqu'à la moelle.

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Ven 24 Jan - 13:29

    J'étais complètement perdu son regard, comment faisait-il ça sur moi ? Jamais personne n'avait pu me faire cet effet. Quand il était proche de moi j'en frissonnais. Il regarder juste mon bleu sur ma joue et pourtant je ressentais mon cœur battre fort. Je le laissait toucher, ou plutôt caresser ma joue et je grimaçais doucement à la douleur que ce geste me faisait ce geste bien qu'il ne soit pas méchant. « Là ..Tu t'es battu ? » Je le regardait , c'était pourtant évidant, mais je répondais quand même par un «hm..»

    Je me baisser à nouveau vers mon second joujou, je savais pertinemment qu'il ne savait pas ce qu'elle avait et pourtant j'attendais qu'il me demande il n'en fit rien avant un bon moment, pendant ce temps je vérifiait l'huile ainsi que le moteur. Je vis une tête dépasser c'était bien évidemment la sienne, je faisais comme si je n'avais rien vu comme s'il n'était pas là et pourtant je savais qu'il était là bien sûr. Enfin une voix s'élevait : « Qu'est-ce qu'elle avait déjà ? La voiture .. ». La sienne et j'en frissonnais, je supportait vraiment mal l'effet qu'il avait sur moi et pourtant je n'en fis rien. « vérifie que le pot ne soit pas encrassé, si c'est le cas nettoie-le. » Je répondais toujours de manière froide on aurais pu croire que je lui donnais un ordre là et pourtant non c'était juste une façon de parler afin qu'il ne s'approche pas trop prêt de moi. Qu'il n'y ais pas de sentiments et pourtant je savais d'avance que j'en avais.

    J'avais toujours été ainsi, j'avais compris que je n'arrivais pas à choisir mon camp au lycée, je laissais souvent mes yeux traîné et ils tombent bien plus sur des mecs que sur des fifilles a leurs papas, je n'aimais pas ses filles là j'en avais aimé une, mais je n'était pas du genre a porté des pull ou tee-shirt de couple alors sa n'avais pas marché. Je savais que si jamais un homme on aurais pas à faire toutes ses choses de couples, on aurais juste à être ensemble si les sentiments étaient réciproque. Ce que je savais de moi aussi, c'est que je n'aimais pas me rendre faible pour avouer mes sentiments...

    « Tu es vraiment discret, c'est .. frustrant. » Voilà la phrase qui me fit redescendre sur terre. Je me redressait afin de lui faire face. Mon silence le gênais ? Et pourtant je n'étais pas du genre a déballer ma vie à des gens, on m'as toujours dit que si tu donnes tes secrets à une personne elle les utilisera contre toi. Je le fixait maintenant sa devait être déstabilisant pour lui, mais je ne lâcher pas. « Je n'ai simplement rien à dire, si tu as une question pose là et je répondrais, mais raconter ma vie n'est pas mon fort... » Je le regardais il avait dû être déçus de ma réponse je le voyais dans son regard et pourtant son visage prenait une forme aimable, comme si il allais me demander quelque chose. Allait-il le faire ?

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Ven 24 Jan - 14:24


Honnêtement, il n'avait pas vraiment envie de travailler, bien qu'il le devait pour ce dépanner, il n'avait pas la tête à cela. La discrétion de son supérieur le frustrait bien trop, son impassibilité, sa froideur. Certe, cela pouvait être dans sa nature, ou le môme en était la cause qui sait ? Mais savoir, savoir pourquoi était-il ainsi. C'est tout ce qu'il demandait, savoir. L'homme répondit à sa question par un simple son, comme à son habitude. Le cadet se pinça la lèvre inférieure lorsqu'il le vit grimacer à son geste. Cela a toujours été ainsi. Lorsqu'il tentait une approche, le jeune adulte le repoussait. En réalité, il semblait ne même pas calculer l'enfant. Une fois qu'il fut passé derrière la voiture et fut accroupie vers le pot d'échappement. Et une fois de plus, on ne répondit pas à sa question. Il gonfla les joues tout en marmonnant dans sa barbe. Lui répondre, dire s'il te plait ou le dire d'une voix plus douce, le tourner telle une demande et non un ordre aurait été le bienvenue, et pourtant .. Les bras croisés sur ses genoux, il avait laissé reposé son menton sur ses membres. Shin avait une voix grave et agréable, une voix qui faisait frissonner chaque pore de ta peau. Lui aussi aurait voulu être ainsi, froid et agréable. A vrai dire, il enviait plus ou moins le grand brun. Oui, il l'enviait, il aurait voulu être comme lui, ou tout simplement être plus proches ..

Il finit par se relever et se poster aux côtés du mécanicien, légèrement assis sur la voiture. Une fois qui lui part de ses pensées, Shin se redressa et le dévisagea un instant. Les yeux baissés, le lycéen continuait de gratter sa nuque nerveusement, frémissant sous le regard du plus âgé. Il aurait voulu lui dire, d'arrêter de le regarder ainsi, mais il resta silencieux jusqu'à ce que le brun décide de briser en premier le silence. « Je n'ai simplement rien à dire, si tu as une question pose-là et je répondrais, mais raconter ma vie n'est pas mon fort .. » Il aurait tout simple voulu s'enfoncer loin sous terre ou tout simplement revenir en arrière. Il ne lui demandait pas de raconter sa vie, mais .. ne pas le faire regretter de prendre la parole ? Le châtain se mordillait la lèvre inférieure avant d'afficher un petit sourire, sans pour autant river son regard vers l'homme. « Oh .. ce n'est rien, désolé. Il se redressa sur ses mots, et enfila ses gants pour chercher ce qui lui était nécessaire pour laver le pot de la voiture. Il regarda longuement ce qui se trouvait devant lui avant de soupirer et de relâcher ce qu'il avait déjà prit en main. Que faut-il ? Pour laver le pot d'échappement. » Il le savait, et pourtant, il posa tout de même la question, de son éternel aire blasé.

Faisait-il le boude ? Quel gosse j'vous jure. ~ Il aurait voulu lui dire ce qui lui passait réellement par la tête, qu'il ne désirait que lui faire la conversation normalement, même s'ils ne parleraient que de voitures, soit ! Il voulait briser ce mur de glace qui le séparait de lui, ou ne le fondre que légèrement pour sentir ne serait-ce qu'un peu de chaleur ? Il détourna doucement le regard vers le corps du concerné. Bien battit .. était-il plutôt sang-chaud ou sang-froid ? Il aurait souhaité poser une main sur l'un de ses bras, juste quelques secondes, juste pour sentir, juste pour savoir. Il se pinça la lèvre inférieure une fois de plus tout en détournant le regard en se rendant compte de la discrétion qu'il avait fait preuve. Il sentit ses joues prendre quelques degrés et l'envie de se fondre dans le décore devint plus intense. Et que pensera-t-il de lui s'il l'avait vu ? Une gonzesse. A ce moment-là il ne pouvait que ressembler à une gonzesse. Oh la honte ..

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Ven 24 Jan - 15:26

    Après tout s'il me posait une question ou deux ça ne me tuerait pas et pourtant je préférais ne rien rajouter à ce que je venais de dire. Je le regardais encore un instant avant de me baisser et m'occuper de la voiture, un nettoyage de moteur et sa devrait être bon, je m'atteler a la tâche pour m'occuper de mon joujou le plus rapidement ou encore faire un tour avec la voiture de kim, mais je ne supportait plus le fait qu'on ne se parle pas, d'habitude il parle plus le môme il a quoi aujourd'hui j'ai mal agis ? Il m'en veux ?

    « Oh .. ce n'est rien, désolé. Que faut-il ? Pour laver le pot d'échappement. » Ah ben voilà il venais de répondre à ma phrase de tout à l'heure il avait pourtant réfléchie longuement avant de répondre. «Je ... Laisse tomber le pot d'échappement on s'en occuperas après j'ai besoin que tu m'aides pour le moteur je vais le démonter il faudrait juste que tu le tiennes ici.. » Voilà je ne pense pas avoir été froid maintenant, je ne le suit pas de toutes façons froid c'est juste que je laisse des barrières, tout le monde n'a pas le droit de savoir comment je suis dans la vie de tous les jours, autant ce le dire j'ai une vie de m**de. Je travaille dans un garage et je vends de la drogue à mes heures perdue et si le gamin découvrait que je vends... Quelle serait sa réaction ? Il me trouverait lamentable et bien con de faire ça. Mais la n'est pas la question. La question est de savoir pourquoi ? Pourquoi je ressens ce que je ressens quand il est proche de moi et là encore je le fais venir plus proche de moi... Bon ça devrait aller il faut juste que je reste sérieux.

    « Tu dois tenir ça, et ça, surtout ne bouge plus sinon tu pourrais y laisser un doigt.. » Je venais enfin de me mettre au travail, je faisais ce que j'ai à faire et en un rien de temps ça devrait être finis. Je remonte rapidement le moteur et le regarde doucement : « C'est bon tu peux lâcher il faut à présent que je l’essai ... Je .. Tu voudrais m’accompagné ? » Je le voyais faire, a présent il laisser son regard parcourir mon corps. Je restais un moment à attendre sa réponse avant de bien vérifier une dernière fois que je ne me soit pas trompé. Ah ben le voilà qu'il détourne le regard quoi ? J'ai bien vus ce que j'ai vus ? Il vient de rougir ... Je l'ai vu. Je décide donc de me placer devant lui et toucher ça joue tout comme il l'avais un peu plutôt sur mon bleu, je me laissait aller sans même me rendre compte de mon geste : « Tu as rougi un peu avant.. je ... j'ai vu... Dis moi pourquoi as-tu rougis ? » Je le regarder longuement me perdant me perdant tout doucement dans son regard, son regard qui paraissait si surpris de mon geste : « eh oui mon cocos je ne suis pas quelqu'un de froid je suis juste réserver et timide. » A vrais dire avec lui je ne sais vraiment pas comment me comporter, je ne sais même pas comment gérer ses sentiments que je ressens quand il est là.

    Peut-on parler d'amour quand on sais pas qu'il s'agit d'amour ? Peut-on dire qu'on aime quelqu'un alors que ce n'est pas réciproque ... J'ai peur ... oui j'ai peur de ce que je ressens pour lui, j'enlève vite ma main de ça joue et baisse le regard. " pardon je me suis égaré.. je n'aurais pas dû agir ainsi.. " je sens une source de chaleur sur ma joue qu'est-ce donc ?

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Lun 27 Jan - 18:30

Il ne bougeait pas, il restait là, à regarder les outils qui étaient à leur disposition sans pour autant les regarder complétement. Chaque secondes semblaient s'éterniser et ce sentiment le rendit mal à l'aise. C'était ainsi lorsqu'il était au côté de Shin, quand bien même il était accompagné de sa bonne humeur et de son entrain matinal, jamais il ne les perdrait subitement comme aujourd'hui. Il souffla doucement avant de relever les yeux lorsque l'homme reprit la parole. Il semblait quelque peu hésitant et finit par lui intimer de s'approcher pour l'aider. Il hocha seulement la tête pour seule réponse et s'approcha donc de son ainé. Il suivit ses consignes avec prudence et fit attention tout en l'observant faire. Il disait vouloir travailler dans un garage l'année prochaine, lorsqu'il aura atteint ses vingt ans. Mais en y réfléchissant, il avait prit cette décision à l'aide de critères .. juste improbable. Et sans doute que Shin, avait aussi une part dans ce choix. Et en pensant à cela, le jeune homme se sentit plus bête qu'il ne paraissait déjà.

Lorsque le mécanicien finit ce qu'il avait à faire, l'étudiant relâcha avec soin ce qu'il avait en main avant de se frotter les mains sur les hanches. « [...] Il faut à présent que je l’essai .. Je .. Tu voudrais m'accompagner ? » Il ne répondit pas, pas qu'il ne le voulait pas, mais tout simplement qu'il était bien trop occupé à ce poser des questions quant à la chaleur du corps de l'employer. Il ne l'avait pas vraiment entendu, du moins, il ne prêtait pas tout de suite attention à ses paroles. S'il aurait été une fille, peut-être qu'il aurait été plus ouvert. S'il aurait été une fille, peut-être que sa vie aurait été différente, peut-être que rien ne se serait passer comme ça l'a été, peut-être qu'il aurait enfin trouver une personne comme l'homme qui se tenait face à lui. Oui, il avait beau laissez penser le contraire, il était un garçon avec beaucoup d'amour à revendre. Et il s'était déjà mis à envier les femmes .. Ça doit être bien d'être une fille lorsque tu es en couple, contre un torse agréable, entouré de bras réconfortant. Il voulait être celui que l'on prend contre soi et non celui qui prend les autres. Il rit intérieurement à ses pensées. Décidément, il y avait bien quelque chose qui clochait chez lui ce jour-là.

Lorsqu'il détourna le regard en bredouillant une approbation à sa première question, il ne sentit pas seulement ses joues prendre quelques degrés, son corps tout entier fut prit d'un long frisson - plus sur la surprise du geste que le contacte en lui-même -. Il releva les yeux vers le grand brun, qui fit glisser le bout de ses doigts sur les joues de son cadet. « Tu as rougi un peu avant .. je .. j'ai vu .. Dis moi pourquoi as-tu rougis ? » Le plus jeune ne put détourner le regard, se fondant sous celui de son locuteur. Il ne répondit rien, gardant son silence jusqu'à ce que l'ainé détourne le regard, s'excusant de son geste. Rougissait-il lui aussi ? Sur le coup, Ryūsuke ne sût quoi en penser. Instinctivement, il posa une main sur la joue du brun. Oui, une main et non seulement des doigts. « Et toi .. Pourquoi rougis-tu ? Il afficha un petit sourire gêné avant de retirer sa main pour l'apporter à sa nuque et la gratter du bout des doigts. Il ne put s'empêcher de lâcher un petit rire nerveux. Cette situation devenait vraiment gênante et il se sentait de plus en plus mal à l'aise. Il glissant sa main de sa nuque à ses cheveux, les ébouriffant rapidement. Aish .. C'est quoi cette situation ? » Il lâcha un second rire un peu plus fort que le précédent. Quel idiot faisait-il .. Mais la tournure que prenait les évènements le faisaient peur. Peur de plus pouvoir gérer par la suite.

Je suis vraiment désolé, je ne fait vraiment pas avancer le RP et en plus de ça, je ne te tend pratiquement aucune perche. T_T

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Dim 16 Fév - 13:57


    Pourquoi je rougissais d'ailleurs ? Qu'est-ce qui faisait que je rougissait moi-même. Absolument aucune idée...pourtant j'ai bien une petite idée, c'est à cause de ce gamin plus j'étais proche et plus je perdais la raison. Pourquoi ce sentiment.. Il me faudrait juste un signe que lui aussi ressent quelque chose et pourtant j'ai la vague impression que ce seras pas le cas bizarre ? Non, réaliste. Il va donc falloir que je fasses le premier pas quitte à perdre tout ce que j'ai... Bien que je n’ai pas grand-chose.
    Il acquiesce pour faire rouler la voiture avec moi, je fais toujours quelque vérification a cette voiture afin de ne pas créer d'accident.Nos échanges finit je rougissais et me détournais de lui, mais il n'était pas de cet avis après avoir posé sa main sur ma joue le voilà qui m’interroger : « Et toi .. Pourquoi rougis-tu ? » A cette question je me raidis avant de lancer le plus naturellement possible un «Tu me plais..» Yah Yuka ! Quand vas-tu apprendre à réfléchir avant de parler hein ? Quel idiot je fais, mais pour un premier pas en voilà un à présent je m'attends a une réaction telle que du dégout ou de la haine, mais rien je le vois ce gratté la nuque et relancé un : « Aish .. C'est quoi cette situation ? » Je me risque a un nouveau regard vers lui. N'as -t- il pas entendu ce que j'ai dis ? Fait-il semblant de ne pas avoir entendu ? Rhaa ! Cette situation me fait tourner en bourrique voilà que je me mets à faire n'importe quoi quitte à ne pas passer pour un idiot devant ce gamin et pourtant...

    Je savais vraiment plus ou donné de la tête, je devais aller jusqu'au bout de mon action comme ça sa mettrais fin a notre "amitié" et dans le meilleur des cas il saurait ce que je pensais de lui... mais j'ai une fierté aussi alors comment puis-je tournée mes mots afin de lui avouer cela sans trop me mettre a terre? Bon aller ! J'avance vers lui à nouveau je me place devant lui et je débute un monologue, il devait me prendre pour un fou c'est sûr !

    « Ga-gamin ! Je... Tu sais je crois bien que... Tu sais... Enfin ... Je crois bien que ça tournes pas rond... Quand t'es là je deviens limite fou, je sais plus quoi faire je te regarde ... Encore et encore et je perd la tête ... Rhaa comment te dire ... Je ressens un truc pas net quand tu es avec moi et franchement ça me fait peur parce que moi je ne suis pas quelqu'un qui dit ce genre de truc et franchement ça dois rien vouloir dire a présent, mais faut que je te le dise quitte à ce que tu me frappes et ce sera bien fait pour moi, mais toi et ta bonne humeur, toi quand t'es près de moi je regarde que toi et j'ai peur de mes sentiments, mais je croit bien bien que je... Tu m'attires vraiment et puis même je crois que je tombe amoureux de toi ! »

    Le voilà mon monologue terminer je reste là et je le regarde comme un idiot, j'attends quoi là ? Qu'il me saute dans les bras en disant qu'il m'aime aussi. Cette situation me rend décidément véritablement fou ! je me tourne dos à lui et je lâche un soupire, je l'ai fait, j'ai dit ce que j'avais sur le coeur, mais faut dire aussi que je pouvait pas faire autrement. Je ne sais même pas s'il est parti en courant ayant trop peur de moi, ou si il est encore près de moi derrière moi en tout cas je ne regretterais sans doute pas d'avoir avoué au moins une fois dans ma vie que j'ai aimer. Je le redis je ne suis pas un mou mais pas un dur non plus... Quel vas être sa réaction face à ma déclaration en cartons hein ?

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Dim 2 Mar - 11:43


Si j'aurais su. Si je l'aurais prédis, serais-je venu ce jour-là ? Seras-je resté ? Je ne sais pas. Aujourd'hui encore, j'ai peur, je suis mal à l'aise et quelque chose me dit que ce n'est pas normal. Et pourtant je ne fais rien pour que cela s'arrange, je laisse juste les choses faire, le temps passer. Je le laisse m'apprendre la vie, je le laisse me faire découvrir ce que je ne connaissais pas. En faite, je crois que je serais tout de même venu, si j'aurais su ce qui m'attendrait, je crois que j'aurais déjà trouv" une réponse, une réponse claire qu'il mériterait.

Il avait glissé avec délicatesse, une main sur la joue de son ainé, lorsqu'il s'aperçut que ce dernier rougissait. Instinctivement, naturellement. Ainsi il put répondre à l'une de ses questions. Que cela soit par les rougeurs ou non, sa peau semblait dégager une chaleur qui attirait de plus en plus le lycée. Alors qu'il lui demandait la raison de ses rougeurs, ses sens semblaient ce brouiller et une étrange sensation le prit à la gorge. Qu'avait-il dit ? Sur le coup, Ryūsuke n'avait pas comprit, et ce ne fut que quelques minutes plus tard qu'il comprit enfin ce qu'il venait de lui dire. « Tu me plais.. » Il ne comprit pas de suite le sens de ses paroles et c'était tout simplement reculé pour se gratter du bout des doigts, la fine peau de sa nuque. Il ne voulait que s'enfoncer loin sous terre où simplement retourner en arrière. L'ambiance devenait sans nom et le mettait plus que mal à l'aise. Il tentait de trouver un point au sol où focaliser son regard, mais rien ne l'attirait et il n'osait relever les yeux vers l'homme. Son ainé finit par s'avancer, se plaçant devant lui ce qui finit par le faire relever le regard.

« Ga-gamin ! Je... Tu sais je crois bien que... Tu sais... Enfin ... Je crois bien que ça tournes pas rond... Quand t'es là je deviens limite fou, je sais plus quoi faire je te regarde ... Encore et encore et je perd la tête ... Rhaa comment te dire ... Je ressens un truc pas net quand tu es avec moi et franchement ça me fait peur parce que moi je ne suis pas quelqu'un qui dit ce genre de truc et franchement ça dois rien vouloir dire a présent, mais faut que je te le dise quitte à ce que tu me frappes et ce sera bien fait pour moi, mais toi et ta bonne humeur, toi quand t'es près de moi je regarde que toi et j'ai peur de mes sentiments, mais je croit bien bien que je... Tu m'attires vraiment et puis même je crois que je tombe amoureux de toi ! »

Il ne l'avait pas quitté des yeux durant son long monologue. Il le regardait, plus que surpris, se penchant automatiquement et légèrement à chacun de ses mots. L'aire ébahit ne le quitta pas une fois. Shin ne resta pas longtemps à le regarder qu'il se retourna tout en lâchant un soupire, qui semblait, un soupir de soulagement. Ryū ne savait quoi répondre à cela et mit un certain temps à réagir. Fronçant légèrement les sourcils, un élan de dégout le prit à la gorge. C'était deux hommes, deux mecs quoi ! Et vous savez très bien ce que l'on pense des homosexuels a son âge. Il avait beau être ouvert d'esprit et très tactile pour un asiatique, lorsque ça le touchait, ça n'était pas pareille. Pourtant une vague de sentiments mit le doute à ses pensées et il crut qu'une éternité était en train de s'écouler. La tête baissée, les yeux rivés au sol, il porta doucement une main à la manche de son ainé, l'agrippant légèrement. Alors comme ça, cet homme qui semblait si distant l'appréciait ? Celui qu'on ne pouvait atteindre, qui semblait si loin de tous.

Il resserra doucement sa prise sur la manche de l'homme et lâcha un petit rire nerveux. « Shin .. Il se mordilla la lèvre inférieure tout en cherchant ses mots. Ledit Shin attendait sans aucun doute une réponse à ce long monologue, mais avec lui, c'était mal parti. Deux hommes .. C'est pas normal .. Quand bien même il semblait vouloir rejeter ses sentiments, il espérait simplement qu'il n'abandonne pas là et resserra encore la manche de l'homme, comme de peur qu'il ne parte. Il avait simplement peur. Ouais, peur. Et pourtant, c'était comme une expérience qui s'offrait à lui. Mais il ne voulait pas d'une expérience. A vrai dire, il ne savait pas vraiment ce qu'il voulait. Ce n'est .. pas normal du tout .. » Il finit par relever doucement les yeux vers le mécanicien avant de le détourner rapidement et de lâcher sa manche. « La voiture .. » A ces mots, il se retourna et se dirigea vers les portières avant de la voiture côté passager et s'installa à l'intérieur. Une fois assis, il soupira et garda la tête baissée, de peur de croiser le regard de son ainé.

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mar 4 Mar - 12:10

    Alors, c'était comme ça ... après un long moment toujours rien... pas un mot... il s'accroche à moi et finit juste par me dire que c'est mal entre hommes... Je vois.. j'aurais dû m'en douter et surtout me la fermé en fait je ne suis qu'un sacré idiot... Shin Yuka est un idiot !

    Je le vois aller vers la voiture, celle que j'ai proposé pour faire un tour, mais après ça j'ai plus du tout envie de faire un tour moi et puis de toute façon j'ai bientôt finis mon taf alors a quoi bon, je m'approche de la voiture et ouvre la portière : " tu peux sortir, on y va pas... sa ne sert absolument à rien elle est en marche, elle sera rendu à son propriétaire et nous n'en parlerons plus.. " voilà pour le tour en tuture c’était arranger en ce qui concerne les sentiments il fallait que je trouve un truc parce que sa n'allait pas aller ... ce prendre un tel vents c'est grave...

    Je n'ai jamais avoué mes sentiments à personne, parce que comme dis jamais je n'ai éprouvé de pareils sentiments envers personne, ni fille, ni garçon. Pourquoi a-t-il fallu que ce soit ce gosse après tout en entre homme pour lui sa devait être affreux et complètement débile...

    Bon... c'était décidé il faillait que je lui fasses comprendre et qu'il le croit surtout, je le regardait comme si c'était la dernière fois que je lui adresserais la parole et je regrettais déjà mes paroles. " Je ... Laisse tomber pour les sentiments... C'était une blague minable sans doute, ha ha ha c'était drôle.. Oublie surtout " Une blague mais tu es complètement tarer mon pauvre Shin qu'est-ce qu'il ta prit de dire que c'est une blague ? Écoute ton pauvre cœur qui tambourine dans ta poitrine, sent cette affreuse douleur qui enserre ton cœur ! Tu l'aimes c'est qu'évident et toi tu dis et tu penses que c'est une blague ? Sale crétin ! Je suis qu'un sacré crétin mais c'était dit et fais à présent j'en assumerais les conséquences...

    Je me retourner à présent et aller donnes les clés à mon patron avant de lui demandé s'il était possible de prendre quelques jours de repos... " tenez patron voilà les clés de la voiture de Kim, elle avait le même problème je l'ai fait avec ... Ryusuke, d'ailleurs je me demandais s'il était possible d'avoir un ou deux jours de repos j'ai beaucoup travaillé ces dernières semaines et puis vous pourrez mettre Ryusuke avec l'américain, Jonh. Il saura lui apprendre ce que je n'ai eus le temps de faire... Merci patron" Voilà qui était dit Jonh S'occuperait de Ryu et moi je partais tranquille afin d'oublier ce grand râteau et mes sentiments pour ce gosse.

    J'allais vers lui et le regardais une dernière fois : " Jonh va s'occuper de toi a présent il t'apprendra ce que je n'ai sus t'apprendre et il ne te diras sans doute pas des choses bizarres, ni ne te feras des blagues déplacées " je souris et range mon matériel en silence, que faire de plus il n'auras plus rien a faire avec moi et j'aurais 48h pour oublier que je suis un sacré idiot.

    Perdu dans mes pensées je ne fais plus attentions à lui et franchement je croix bien qu'il va mal le prendre, je ne connais pas sa réaction depuis tout à l'heure il n'as rien dit et moi comme un idiot je ne cherche pas à lui faire dire ce qu'il pense, alors oui je fais un monologue et non je n'entrerais plus dans sa vie je le regarderais grandir et s'améliorer en mécanique de loin. C'est sans doute la meilleure idée que j'ai eu a présent et ces derniers temps mais quel vas être sa réaction ? ...

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mar 4 Mar - 13:35


Le silence s'éternisait, créant un air lourd et un mal être entre les deux hommes. Ryūsuke resta muet, du moins, contre sa bonne volonté. Les seuls mots qu'il put dire, furent sans doute mal choisi. Très mal choisi. Le lycéen était un jeune homme maladroit dans ses explications et surtout, lorsqu'il était question d'exprimer ses sentiments. Il était du genre à dire ses choses-là subtilement, voire même, pas du tout. Il avait l'habitude de dire : Oui, non désolé, pourquoi pas. Alors que là, tout semblait si complexe, il ne suffisait pas d'un mot. Non, c'était bien plus compliqué que cela ..

Il s'accrochait à lui, à la seule chose qu'il se permettait de toucher. Il agrippait sa manche tel en enfant perdu et apeuré, il le serrait à en avoir les phalanges blanches jusqu'à le lâcher et partir s'asseoir dans la voiture. Il soupirait longuement, jurant sa réaction. Il aurait voulu pleurer, pour une raison que lui-même ignorait. C'était idiot mais à la fois si compréhensible. Il était à deux doigts de croire qu'il resterait ici pendant des heures, mais heureusement - ou non, le mécanicien ouvrit la portière. Ils n'iraient pas faire un tour, et cela, l'adolescent le comprenait, personne ne voudrait faire un tour avec quelqu'un qui vient de repousser vos sentiments sans plus de manières. Pourtant, ce dernier ne bougea pas, restant immobile sur le siège avant, il ne se releva sans un mot seulement lorsque son aîné partit, sans doute informer que son travail était fini. Ryū referma la porte et commença à ranger et nettoyer le matériel, il gardait le regard baissé et osait à peine le relever lorsque l'homme revint vers lui. « Je ... Laisse tomber pour les sentiments... C'était une blague minable sans doute, ha ha ha c'était drôle.. Oublie surtout. » Ah ses mots, l'enfant cessa tout mouvement et lâcha un petit rire nerveux. Ouais une blague. Trop crédible. « Je vois. Souffla-t-il. » Il reprit ce qu'il faisait il y avait un instant avant, qu'apèrs une courte disparition, Shin revint de nouveau vers lui, lui adressant ce qui semblait être, ses dernières paroles. « Jonh va s'occuper de toi a présent il t'apprendra ce que je n'ai sus t'apprendre et il ne te dira sans doute pas des choses bizarres, ni ne te feras des blagues déplacées. » L'apprenti s'essuya les mains et lança regard surpris au grand brun avant de froncer les sourcils. Pour être honnête, il s'en fichait un peu d'apprendre ce genre de choses. Pour lui, c'était seulement utile, que cela soit pour se débrouiller en cas de pépin ou pour tout simplement gagner un peu d'argent. Mais aussi, pour en apprendre un plus sur l'homme qui lui semblait si inaccessible. Alors qu'il voulait s'en rapprocher, c'était lui qui le repoussait. « Pourquoi ça ? J'm'en fiche, je suis ici pour gagner de l'argent pas forcement pour apprendre ! » Assume merde ! Il s'approcha de lui, mais ce dernier ne semblait pas disposé à l'écouter. Il le regarda simplement un instant avant de l'aider à ranger rapidement ce qu'il restait encore. « Merci pour tout alors. Au revoir. » Sa voix se faisait sec, vous dire qu'il ne tirait pas la tronche serait bien vous mentir. Que voulait-il ? Qu'attendait-il exactement ? Lui-même na savait pas, alors tout ce qu'il fit, fut de prendre ce qu'il lui appartenait et partit sans même s'arrêter au bureau du patron, demander sa récompense. Et quand bien même il comptait revenir les jours suivant, comme pour lui prouver quoi que cela soit, il ne vint pas, restant chez lui à se poser un tas de questions. Questions, qui furent sans réponse.

C'est quoi l'amour exactement ? Et l'homosexualité dans tout ça ?

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mar 4 Mar - 14:30

    L'argent et toujours l'argent alors voilà pourquoi il venait, sa motivation était l'argent. Pas moi mais l'argent... Triple idiot, tu pensais franchement qu'un gamin comme ça allait te dire "oui moi aussi je suis fou de toi" ? Non, c'était pas le cas et ça ne le serait pas.

    Je le regardais prendre ses affaires sans l'arrêté après tout pourquoi me donner du mal à l'arrêté alors que c'est moi qui l'éloigne de moi. Volontairement je reste plus tard que d'habitude pour aider d'autres personnes avec leurs voitures et je finis mon travail alors qu'il fait nuit, attraper un train ou un bus à cet heure allez être chaud voir même carrément impossible... Dur... Bon aller je vais me mettre en marche et tant pis pour le bus, ça me permettrait de mettre mes sentiments de côté ? j'aller penser à une solution pour que ça arrive.

    Je marche en direction de mon appartement tout en faisant arrêté par les habituer ceux que je fournis en drogue, un peu de cocaïne par ici, de l'héroïne par là, j'ai toujours de quoi les fournir et me faire de la thune. Ben quoi l'argent facile sa paye bien hein.. Je viens de vendre à deux personnes et j'ai de quoi payé mon loyer pour trois mois, déjà que j'ai pas mal d'argent chez moi.. C'est parfait.

    Je vois un gosse qui ressemble beaucoup à Ryû et je me mets a espéré que ce soit lui, mais quand il se retourne je voit qu'il ne s'agit pas de celui à qui je pensais et voilà que mon coeur me re-fais mal... c'est à croire que je suis maso, je le vire limite et j'espère le voir... Vaux mieux que je rentre rapidement, une bonne douche, un joint et j'oublie rapidement que j'ai passé la pire journée de toute ma vie.

    Je rentre chez moi et effectue mon rituel du coucher mais une fois dans mon lit impossible de dormir, je tourne et retourne dans mon lit sans trouver un minimum de sommeil je me relève et vais faire un tour histoire de me crever un peu plus en pensant à ce que j'allais faire pendant les quarante huit prochaines heures que j'ai pour moi.. Vendre ? Plus que d'habitude et prendre le risque de me faire chopper ? Non. Faire du sport ? Pourquoi après tout peut-être que ça me fatiguerait de plus en plus et que je ne penserais plus. C'est fou ça ... ça fait je ne sais combien de temps que je travailler avec ce gosse et j'ai éprouvé petit à petit des fort sentiments pour lui et voilà que j'avait jamais pensais qu'il me rejeterait de cette façon, et surtout je n'ai jamais pensais a ce que je devais faire par la suite si c'était le cas..

    Voilà pourquoi je n'avoue jamais que j'aime quelqu'un parce que je supporte pas être dans ce putain d'état de "dépression d'amour", je trouve que je fais pitié à me comporter de la sorte, mais il faut que je me sorte ce gosse de la tête...

    Ah ... merde je ne regarde même pas où je marche et je fonce tête baisser dans les gens, je regarde la personne dans qui je me suis cogné et m'excuse avant de le reconnaitre... Que faisait-il ici en pleine nuit ? Pourquoi le croisé alors que je tente d'oublier que je l'aime et que lui non ? Pourtant le destin en a voulu autrement...

    "Pardon, je ne t'avais pas vu... " je me tourne vers le parc dans lequel je venais d'entrer et je regardé ailleurs, partout sauf lui ... j'attendais une réaction de sa part, qu'allait-il dire ? Qu'allait-il faire ? Comment allait-il réagir ?

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mar 4 Mar - 16:16


Pourquoi, pourquoi, comment ? Mais merde ! En réalité, il n'y connaissait rien, à l'amour, aux hommes, il n'était qu'un gosse ignorant. Soupirant longuement, il finit par s'enfermer dans la salle d'eau et se m'y nu avant de se faufiler dans la cabine. L'eau soulagea ses muscles tendus mais pas son esprit confus, tant qu'il était prêt à lire et faire des recherches sur le sujet sur lequel il se focalisait. Baissant doucement les yeux le long de son corps, peut-être que deux êtres ayant le même sexe n'était pas si anormal. Les éléments du corps sont les mêmes, c'est même plus rassurant .. On le connait déjà ainsi que sont fonctionnement. Alors pourquoi cela semblait si répugnant lorsqu'on en parle ? Pourquoi cela semblait si différent, anormal ? Mais il voulait voir, tester et comprendre. Ce qui était différent l'attirait, ce qui ne plaisait pas au autre, lui plaisait à lui. Que cela soit dégout ou plaisir, au moins, pour une fois, il ressentirait quelque chose à être avec quelqu'un. Mais ce qui primait dans son jugement était déjà l'attirance démesurée qu'il avait pour le mécanicien et son avidité de savoir.

Une fois sortie, il se rendit compte qu'il n'était plus seul dans l'appartement. Sa mère était rentrée et faisait on-ne-sais trop quoi dans sa chambre. Les valises peut-être ? D'un côté c'est ce qu'il espérait. Seul, il voulait être enfin seul dans ce putain d'appartement. Il se sécha, s'habilla et fouilla dans l'un de ses sacs. Il n'avait plus rien. Rien à fumer, rien à ingurgiter. C'est vrai que ce soir, il été rentré directement, sans s'arrêter chez qui que cela soit pour faire le plein. Non, il n'allait jamais directement chercher sa marchandise en main propre. Il passait commande et récupérait cela plus tard. Et alors qu'il en avait le grand besoin, il n'avait même pas un paquet de cigarette, même pas une clope. C'est la misère, la crise j'vous dis. Il prit donc son sac après avoir enfilé des habilles plus chauds et sortit discrètement de chez lui. De toute évidence, sa mère n'avait sans doute pas vu qu'il était déjà rentré, m'enfin bon. Il retourna sur ses pas, peut-être que s'il n'est déjà pas trop tard, Shin sera encore au garage et il pourrait s'expliquer avec lui ? Et sur le chemin du retour, il ira rendre une visite éclaire chez l'un de ses amis ? Oui, c'est cela, faisons comme ça ..

La nuit, la ville semble aussi bondée que la journée, même à une heure aussi tardive. Tokyo ne dort jamais. Tokyo Insomnia. Ce n'est sans doute pas plus mal, lui qui n'aime pas se coucher tôt. Il slalomait entre les personnes et accélérait le pas avant qu'on ne le percute. L'homme s'excusa et à ses mots, le lycée se retourna. Si ce n'est pas le hasard, c'est le destin. Heureusement qu'il n'était pas parti trop tôt, ou trop tard. Vraiment, c'était un coup de chance.  Il ne put dire quoi que cela soit que Shin fit marche arrière et s'engouffra dans un parc, il ne mit que quelques secondes à réagir et l'interpella avant de le rejoindre à quelques enjambés. « Shin ! Est-ce que je peux rester un peu avec toi ? Hum .. vous, restez avec vous .. » Il ne tenait pas seulement la lanière de son sac à dos à deux mains, il tenait aussi son courage. Peut-être pourrait-il lui apprendre autre chose que les véhicules et ce dont ils sont formés. Il resta silencieux avant de se pincer la lèvre. Comment pourrait-il tourner la conversation sans être plus vexant qu'il n'aurait pu l'être ? .. « Dites .. Hum .. Il se mordilla la lèvre alors qu'aucun mot ne voulait venir à lui. Ah, est-ce que vous auriez de quoi .. enfin .. Je sais que c'est mal et que je n'ai pas l'âge mais, j'ai besoin de fumer quelque chose .. Vous auriez une cigarette, s'il vous plait ? » Bon d'accord .. Il ne faut pas commencer directement avec le sujet principal. Faisons l'approche doucement ..

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mar 4 Mar - 17:18

    Ah ça ! pour bien réagir il réagissait bien... Il avait surtout l'air super gênais et moi je regardais ailleurs pour ne pas l'aider... « Shin ! Est-ce que je peux rester un peu avec toi ? Hum .. vous, restez avec vous .. » Il me vouvoie maintenant ? Alors là c'est une grande première... Jamais on ne m'avais vouvoyé. « Vous ? Tu me vouvoies ? C'est bien étrange ... Bien sûr que tu peux rester avec moi je dois tout faire pour trouver un bon sommeil alors reste autant que tu veux, je suis peut-être idiot, mais pas un monstre... » Froid vous avez dis ? Mais pas du tout juste un tout petit peu stressé, ben je viens d'avouer à ce gosse que je l'aime, il m'a bien fait comprendre que ça le répugnais et voilà que je le laisse rester avec moi...

    Oh un banc, voilà une bonne idée rester sur ce banc et regarde autour en parlant l'un avec l'autre ? Pourquoi pas après tout je n'ai rien à me reprochez alors... Je m'installe et regarde s'il va venir s'asseoir je suis au bout du banc pour ne pas qu'il pense que je vais le coller ou bien même lui faire quelque chose de bizarre je lui ferais absolument rien.

    « Dites .. Hum .. Ah, est-ce que vous auriez de quoi .. enfin .. Je sais que c'est mal et que je n'ai pas l'âge mais, j'ai besoin de fumer quelque chose .. Vous auriez une cigarette, s'il vous plait ? » Si j'avais une cigarette ? Très bonne question a vrais dire j'avais de tous, mais jamais Ô grand jamais on ne m'avait parler pour une simple cigarette, je me prit d'un fou rire à mes pensées et je n'arrivais maintenant plus à m'arrêté, ha ha une cigarette et rien de plus ? Ha ha comme c'est drôle, m'en fin avec mon fou rire le gosse il dois pas comprendre.. Je sors mon paquet et lui en donne une avant d'en allumer une aussi. « Il est vrai qu'à ton âge c'est mal mais j'ai vu et fait bien pire alors tien prend en une, ou même garde le paquet je peux en racheter comme je veux .. alors que toi tu dois te faire contrôler pour en avoir non ? » Il ne fallait sans doute pas qu'il apprenne pour la drogue déjà qu'il vit dans un monde de bisounours à croire que les couples en homme c'est mal alors s'il apprenait en plus que je dealer s'en était fini puis il me vendrait sans doute trop facilement..

    Alors, me voilà avec ce gosse à fumé dans un parc, la nuit, alors que je trouvait pas le sommeil... Qu'elle drôle de situation alors qu'encore cet après-midi je le fuyais limite.

    « Et si ce n'est pas indiscret... T'es parents ne disent rien sur le fait que tu sortes tard la nuit comme ça ? » Oui, commençons doucement même si j'avais vraiment hâte qu'il entre vif du sujet, après tout il le ferait bien rapidement, car il doit vraiment ce poser dans un parc ainsi..

    « Je lis sur ton visage que tu as des choses à dire.. Alors je ne sais pas si cela me concerne et peut-être que tu ne veux rien dire, mais si tu veux les dire fait le vite avant que je ne rentre, à la fin de ma clope je m'en irais et ... nous ne nous croiserons simplement au garage nous n'aurons plus de vrai conversation.. » Pour être clair ça l'était... Pourquoi je réagis ainsi je n'en sais rien, peut être que la "pilule du refus " a du mal a passé ou peut être que finalement j'ai trouvé le sommeil après l'avoir vu.. C'est bien étrange et pourtant les faits étaient là, c'était comme leurs dernière conversation et elle durerait le temps d'une clope...

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mar 4 Mar - 19:32

Trouver un bon sommeil ? Était-ce une habitude, ou exceptionnelle ? Si c'était de sa faute, il comprendrait. Il fut d'une part rassuré qu'il ne le repousse pas plus qu'il ne l'avait fait après avoir mis ses sentiments à nu mais la froideur de sa voix et la franchise de ses paroles le fit ralentir le pas. Il souffla un petit remerciement et resta à ses côtés. Il était resté silencieux, suivant le pas de son ainé qui parti se poser sur un banc. Il s'arrêta un court instant avant de poser ses fesses sur le dossier et les pieds au bord du banc, il s'était assit en gardant une distance raisonnable mais assez proche pour ne pas paraitre si .. Distant ? « Ah, pardon .. Parfois c'est automatique enfin, ouais. Puis tu n'es pas bien vieux. » Non, Ryū tu sais quoi ? Tu devrais te taire parfois et cesser de te trouver des excuses.

Au lieu de rentrer dans le vif du sujet, il s'était mis à balbutier quelques mots avant de lui demander une cigarette. Ce qui était sûr, c'est que ce n'était pas une simple cigarette qui allait l'aider à mettre ses idées au clair. Bon d'accord, ce n'était pas non plus drogues et autres merdes qui allaient l'aider mais bon, au moins, ça l'aiderait à se calmer. Un long frisson désagréable lui parcouru le long de l'échine lorsque ledit Shin se mit à rire. Se foutait-il de lui ? Vraiment, est-ce qu'il se foutait de lui ? Il le regardait, surpris par sa réaction tout en tentant de desseller une réponse à se comportement. L'homme finit par trouver plus ou moins son calme, et lorsqu'il sortit son paquet, Ryūsuke glissa à la hauteur de celui - s'asseyant soit normalement sur le banc tout en profitant doucement pour se rapprocher de lui. Il le prit, quelque peu déstabilisé par ce qui venait de se passer et alluma la cigarette après l'avoir remercié timidement. Genre, ça doit faire : Je suis une petite racaille qui demande une clope. C'est pour cela qui se riait, pour la crédibilité de la chose ? Vous le voyez, lui, lui demander le plus naturel du monde : Est-ce que tu n'aurais pas un petit pet pour moi ? Non mais au pire un truc qui arrache bien ça fera l'affaire voyons. ~ Bah bien sûr bien sûr, c'est sur ça le fait !

« Il est vrai qu'à ton âge c'est mal mais j'ai vu et fait bien pire alors tien prend en une, ou même garde le paquet je peux en racheter comme je veux .. alors que toi tu dois te faire contrôler pour en avoir non ? » Il ne prit pourtant pas le paquet, le repoussant gentiment tout en fronçant les sourcils. Il tira une fois sur le cylindre, aspirant la fumée avant de la recracher. Ça lui faisait au moins un bien fou, il fallait l'avouer. Pour qui le prenait-il ? Un simple gosse ? Si seulement il savait .. Mais il était loin d'être fière de ce qu'il faisait, alors il n'en s'en vanterait pas, quand bien même il aimerait le lui dire, montrant comme quoi, ce n'était plus un petit gars qui se la pétait dans la cours de récré. « Je peux en avoir quand je le veux ! J'ai des fournisseurs, alors tant que l'argent rentre, on ne me demande rien en retour .. » Fournisseurs .. Je ne suis pas sûr que l'on parle de fournisseurs pour un simple paquet de cigarettes. « Bien pire ? C'est-à-dire ? » Il le regarda, fronçant légèrement les sourcils tout en penchant instinctivement le visage sur le côté. Mais au lieu de répondre, le mécanicien posa une seconde question. « Et si ce n'est pas indiscret... T'es parents ne disent rien sur le fait que tu sortes tard la nuit comme ça ? Il baissa les yeux au sol, à vrai dire, il aurait encore souhaité parler directement du pourquoi il l'avait suivi que de parler de ses parents. Des parents ? Ou voyez-vous des parents ? « Que je sois là où non, ma mère s'en fiche. Tant que je ne lui cause pas de soucis et que je paye ma bouffe, je suis suffisamment grand pour me gérer tout seul. » Le prenait-il pour un enfant ? Pensait-il qu'il était le lycéen modèle qui rentrait chez lui à la fin des cours ? Décidément, il ne semblait pas le connaitre et cela poussait plus encore le gosse à s'approcher de lui, et lui prouver qu'il n'était pas ce qu'il pouvait sembler être. Lui prouver que c'était un homme.

« Je lis sur ton visage que tu as des choses à dire.. Alors je ne sais pas si cela me concerne et peut-être que tu ne veux rien dire, mais si tu veux les dire fait le vite avant que je ne rentre, à la fin de ma clope je m'en irais et ... nous ne nous croiserons simplement au garage nous n'aurons plus de vraie conversation.. » A ses mots, il se mordilla la lèvre et se rappela qu'une cigarette ne durait qu'en réalité que quelques minutes seulement. Cinq, voire deux ou trois pour les pompiers. Il se mordait la lèvre, plus encore, une simple clope se consumerait entièrement bien avant qu'il ne puisse trouver les bons mots. Il soupira et finit par s'essayer à la parole, le dos légèrement recourbé et les yeux abaissés à ses pieds. « Tout à l'heure j'ai dit des choses mais .. C'est vrai que deux hommes c'est bizarre .. Enfin non, non ! Il replia une jambe sous ses fesses pour être face à son ainé, secouant ses mains face à lui. Il ne devait pas faire la même erreur que la première fois. Ce que je veux dire c'est que .. C'est nouveau et étrange .. Enfin .. C'est spécial et moi, je n'y connais rien à tout cela, c'est .. Ouais nouveau enfin .. » Il avait finit par détourner les yeux, glissant une main à sa nuque pour s'y gratter du bout des doigts. Il se rassit correctement, ramenant la cigarette à ses lèvres pour y prendre une grande bouchée. Décidément, ce n'était pas aussi simple de donner une réponse ..

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mar 4 Mar - 21:01

    Je n'oserait me moquais de lui cependant je dois avouer que dans un autre cadre j'aurais osé dire qu'il passer pour une racaille d'une cité non fréquentable, mais dans ce cas et je sais qu'il n'est pas ce genre de personne le fou rire était inévitable il est tellement enfant, enfin son visage le fait passer pour un enfant pas même un poil de barbiche, mais en aucun cas je me serais fichu de lui ...

    « Je peux en avoir quand je le veux ! J'ai des fournisseurs, alors tant que l'argent rentre, on ne me demande rien en retour .. » Des fournisseurs avait-il dis ? Si tu savais que j'en suis un, moi de fournisseur tu ne t'en vanterais pas autant, petit. « Oh des fournisseurs ? Chez moi ça ne veux pas dire la même tu sait les fournisseurs ne sont généralement pas des gens à côtoyé... » C'était une bonne réponse ça, mais sans doute pas la bonne je viens littéralement de me rabaissé indirectement devant lui et s'il l'apprend un jour il me le foutras directement dans la gueule mon pauvre Shin tu es véritablement un I.D.I.O.T ! « Bien pire ? C'est-à-dire ? » Aller et en plus il me pose des questions indirect, mais il les poses que dois-je répondre à ça ... « Oh ne cherche pas à comprendre ce n'ai pas des choses que je dévoile ainsi, non pas que je n'ai pas confiance en toi loin de là juste ... Que c'est privé, oui voilà c'est du domaine du privé.. » Si la je ne le vexe pas je suis fortement doué, j'essaie d'être moins froid, mais je pense qu'il peut mal le prendre tout de même.

    « Que je sois là où non, ma mère s'en fiche. Tant que je ne lui cause pas de soucis et que je paye ma bouffe, je suis suffisamment grand pour me gérer tout seul. » Je vois déjà sur son visage que c'est un sujet sensible et je ne vais pas m'attarder dessus pour ne pas lui faire mal d'autant plus qu'il a l'air détruis... On lit en lui comme dans un livre ouvert.. « Oh je vois, tu n'es pas obliger d'en dire plus je comprend et chacun sa vie hein.. » Voilà qui clos le sujet n'est-ce pas ?

    J'en étais déjà presque à la fin de ma clope qu'il n'avait ouvert l'autre sujet, le SS comme je l'appelle, le sujet sensible quoi ! ah ... ben j'ai parlé trop vite voilà qu'il dit : « Tout à l'heure j'ai dit des choses mais .. C'est vrai que deux hommes c'est bizarre .. Enfin non, non.. Ce que je veux dire c'est que .. C'est nouveau et étrange .. Enfin .. C'est spécial et moi, je n'y connais rien à tout cela, c'est .. Ouais nouveau enfin .. » Oh alors voilà la chose qui l'a bloqué il ne sait pas comment ça se passe et c'est nouveau ... Je vais tenter de ne pas être froid et trop distant ... «Pour moi aussi la première fois j'ai trouvé ça bizarre et même dégoutant ainsi qu'horrible, je ne comprenais pas comme sa pouvait être horrible et puis j'ai eu dans l'idée de me renseigner, j’étaie seul et personne de mon entourage n'es gay alors voilà j'ai regardé des films et j'ai lu de la documentation trouvais sur des sites occidentaux, mais jamais... je n'ai avoué a quelqu'un que j'étais amoureux de lui jamais, t'es paroles... Elle m'ont vraiment blesser et je t'ai même détesté à un moment avant de comprendre vraiment ta réaction... C'est idiot de ma part d'avoir sorti ça ainsi et franchement tu n'as plus besoin d'y penser comme je t'ai dit oublie tout simplement.. Tu veux bien ? » WAIT ! Mec tu viens d'avouer que tu l'aimes et donc que ce n'est pas une blague et que tu regardes des films pornos sur les gay où je rêve ? I.D.I.O.T Je vous dis !

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mar 4 Mar - 21:54

A ses propres mots, il se prit une claque frontale mentalement. Des fournisseurs .. Il s'enfonçait de plus en plus, et pas dans le même sens qu'on le pourrait croire. « Oh des fournisseurs ? Chez moi ça ne veux pas dire la même tu sais les fournisseurs ne sont généralement pas des gens à côtoyer .. » Il releva la tête à cette phrase. Décidément, il le prenait réellement pour un gamin. Il avait dix-neuf et ne vivait pas sous les jupons de sa mère, il le regarda tout en fronçant les sourcils. « Je sais quel genre de personnes sont les fournisseurs ! Et non, je ne les côtoie pas directement. » Et allez, vas-y. ~ Il détourna une fois de plus le regard en soupirant.

Alors qui lui semblait vouloir en savoir plus, Shin ne répondit pas à sa question. Domaine du privé ? Il l'aime non ? Il l'a dit ? Alors pourquoi ne pas lui dire ? Pourtant, le simple fait de cacher certaine chose attisait plus encore, la curiosité du lycéen. Maintenant ou plus tard, il trouvera bien par quoi il entendait par "avoir vu bien pire". Et sans doute, le verrait-il lui aussi. Encore faudrait-il se rapprocher de lui. Il ne comprenait pas, il lui avait exprimé ses sentiments, puis l'avait rejeté, il pose des questions mais ne semble pas réellement s'intéresser à lui ou ne semble pas vraiment vouloir se dévoiler plus encore. Qu'attendais-il du lycée en fin de compte ? Qui sait. Chacun sa vie. Ouais, mais non. Il en avait déjà trop dit, ou pas assez, pour qu'il ne puisse s'intéresser davantage à lui. La curiosité est un vilain défaut qui peut vous couter cher, il y a appris à ses dépens et pourtant, il n'a jamais réellement retenu la leçon.

Après quelque instant, Ryūsuke tenta de s'expliquer. Oui, il tenta est de manière toujours aussi maladroite. Son cœur battait, ses joues chauffaient et sa voix se nouait petit à petit. Vous dire qu'il était tout à fait à l'aise serait vous mentir. Il aurait voulu disparaitre ou tout simplement recommencer, changer de sujet ou bien même partir en courant. Mais il n'eut le temps de rien faire que le silence fut rompu. « Pour moi aussi la première fois j'ai trouvé ça bizarre et même dégoutant ainsi qu'horrible, je ne comprenais pas comme sa pouvait être horrible et puis j'ai eu dans l'idée de me renseigner, j'étais seul et personne de mon entourage n'est gay alors voilà j'ai regardé des films et j'ai lu de la documentation trouvée sur des sites occidentaux, mais jamais... je n'ai avoué a quelqu'un que j'étais amoureux de lui jamais, tes paroles... Elles m'ont vraiment blessés et je t'ai même détesté à un moment avant de comprendre vraiment ta réaction... C'est idiot de ma part d'avoir sorti ça ainsi et franchement tu n'as plus besoin d'y penser comme je t'ai dit oublie tout simplement.. Tu veux bien ? » Il resta silencieux, l'écoutant instinctivement. Il n'osait même plus bouger, la cigarette se consument seule entre ses doigts. Se renseigner .. C'est ce qu'il comptait faire, mais honnêtement, il avait peur sur quoi il pourrait bien tomber. Regarder ? C'était hors de question ! Il se voyait déjà devant son ordinateur à faire certaine recherche. C'était limite pitoyable. Pourtant, à cette pensée il se retourna doucement vers l'adulte. Était-il déjà sorti avec un homme ? Avait-il .. déjà couché avec un homme ? Le simple fait de penser à cela l'effrayait. Il se sentait si misérable, si naïf, si innocent .. Il ramena la cigarette à ses lèvres pour y tirer dessus une fois. Les yeux à nouveau baissés, il se mit en tailleur, s'accoudant à ses genoux tout en se pinçant la lèvre. « Détesté ? .. Je .. Je ferais ça alors .. Je me documenterais .. » S'il en aurait le courage ..

Il finit la cigarette, jetant le mégot avant de s'adosser au banc, laissant tomber sa tête en arrière tout en soupirant, il se pinça la lèvre. Il ne voulait pas le quitter et encore repartir chez lui. Ah ! Il devait s'arrêter chez au moins un ami .. Mais il était sans doute assez tard et peut-être que Shin en avait réellement fini avec lui. Tout oublier hein ? A bien y réfléchir, ça ne semblait qu'une passade pour lui. Il disait peut-être l'aimer, mais demain, ça lui passera c'est ça ? Mais merde ! Était-il sérieux où se foutait-il vraiment de lui ? Il en soupira d'agacement. Et finit par redresser le haut du corps.« Je comprendrais .. J'essayerais de comprendre alors ne me dis pas que nous ne nous parlerons plus .. Et ne me prend pas pour un gamin ! J'ai dix-neuf ans. Je ne vis pas sous les jupons de ma mère et je connais la véritable vie. Et puis .. Ce n'est pas seulement question de sexe .. Chuchota-t-il pour lui-même. » Voilà. C'est sans doute ce qui l'angoissait le plus. Pourtant c'était comme une relation normale à vrai dire, du moins, entre un homme et une femme. Ça lui arrivait de sortir avec des filles avec lesquelles il fallait beaucoup d'attentions, faire des sorties, de chastes caresses et petits baisers, mais surtout avec certaine qui, au bout d'une semaine, la retrouvons rapidement sous les draps. Ouais. C'est ce sujet qui l'angoissait, parce qu'après tout, ils étaient deux hommes.

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mer 5 Mar - 15:54

    « Je sais quel genre de personnes sont les fournisseurs ! Et non, je ne les côtoie pas directement. » Il pense que je l'agresse... « Je... Je sais que tu ne les côtoies pas directement et heureusement... Parfois ils sont obligé de le faire malgrès qu'ils peuvent s'en passer tu sais ... Certains peuvent être honnête tout de même mais certains ne le sont pas et te font tombé pour que tu achètes encore et encore, fais très attentions même si tu ne les voient pas directement... » C'était comme si je lui avoué que je l'étais aussi et pourtant je voulais juste qu'il comprenne que je m'inquiète pour lui, c'est important pour moi qu'il fasses attention..

    Je me prenais d'un nouveau fou rire, c'était idiot comme je lui avais avoué que moi aussi j'étais seul pour comprendre ce qu'il essaie lui-même de comprendre. « ça ne te fait sans doute pas rire à toi, tu dois pas comprendre pourquoi je ris mais ... Je viens de t'avouer qu'en fait ce n'était pas un blague que je t'aime vraiment, vraiment ! et le pire c'est que j'ai de plus avouer que je regardé des films X gay ... Je fais un bel idiot non ?» Je m'arrête de rire et le regarde un moment laissant au silence le temps de nous jouer une berceuse, tout en finissant ma clope que j'écrase et jette.

    « Ryû... je .. Je suis là si tu as besoin de quoi que ce soit d'accord ? Je sais que ça parait de plus en plus bizarre cette histoire et je m'en excuse... Franchement j'aurais sans doute dû me la fermer, j'ai semé le trouble la-dedans... »Je touche sa tête doucement avant de retirer vivement ma main ... SHIN tu t'égares ! Fais attention.

    « Détesté ? .. Je .. Je ferais ça alors .. Je me documenterais .. » Va t'il vraiment le faire ? Oseras t'il ? « Oui détesté... parce que tu es le premier à qui j'ouvre mon coeur de la sorte et toi tu m'as rejeté... mais ce n'est plus le cas, ce n'est vraiment plus le cas et si tu as besoin de parler de certaines choses... Bien que ce soit super gênant sache que je t'aiderais au maximum.» Je veux être là pour lui, peut importe la façon, j'ai agit comme un idiot pour lui avoir dit de telles choses idiotes !

    « Je comprendrais .. J'essayerais de comprendre alors ne me dis pas que nous ne nous parlerons plus .. Et ne me prend pas pour un gamin ! J'ai dix-neuf ans. Je ne vis pas sous les jupons de ma mère et je connais la véritable vie. Et puis .. Ce n'est pas seulement question de sexe .. » Alors il veut vraiment comprendre ce phénomène ? Et il ne veut pas qu'on ne se parle plus ? C'est super ! «Si tu veux vraiment qu'on continue de se parlé alors c'est d'accord, je te prendrais plus pour un enfant... même si ta bouille elle fait voir que tu es mignon comme un enfant ! Tu penses que je te veux juste pour une histoire d'un soir ? Ryû tu penses vraiment que je suis ce genre de mec ? dois-je te dire que jamais je n'ai était en couple et que jamais je n'ai pratiqué ce que tu qualifies de "sexe" ? Je ... Tu es le seul ... » Je rougis vivement à mes mots, franchement Shin tu devrais réfléchir quand tu parles tu lui fais une seconde déclaration là et pourtant tu ne sais même pas s'il t'accepte au final ... Et en plus tu lui dis qu'il est mignon... voyons voir comment va t'il réagir tiens...

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Mer 5 Mar - 16:55

Ryūsuke le regardait tout d'abord quelque peu surpris. Il semblait les défendre, leurs chercher des excuses et surtout, semblait savoir ce dont il parlait. C'était peut-être bête, sans doute qu'il se faisait des films, mais après tout, tout le monde de nos jours est plus ou moins lié à ce genre de choses, ce genre de commerce. Il finit par pencher légèrement le visage sur le côté tout en fronçant doucement des sourcils. « Ils restent avant tout des fournisseurs. »

Lorsqu'ils finirent par entamer le fameux sujet qui semblait le gêner tout autant que son cadet, le grand brun se mit à rire de nouveau. « Ça ne te fait sans doute pas rire à toi, tu dois pas comprendre pourquoi je ris mais ... Je viens de t'avouer qu'en fait ce n'était pas une blague que je t'aime vraiment, vraiment ! Et le pire c'est que j'ai de plus avoué que je regardais des films X gay ... Je fais un bel idiot non ? » Il avait détourner les yeux un instant sous le rire du plus grand avant de le regarder tout aussi surpris qu'avant. C'est vrai que beaucoup de choses semblaient lui échapper, et à ses mots il se mit à rougir. « M'aimer .. Tu ne me connais pas et je ne te connais pas. Tu n'insistes pas à en savoir plus sur moi et tu esquives mes questions, te cachant par : domaine du privé. Il fronça une fois de plus les sourcils et se pencha légèrement et instinctivement vers lui. Et regarder du porno gay pour apprendre et pour le plaisir ce n'est pas la même chose .. » Pourquoi regardes-tu, toi, Shin ? Cette question, il la posa de façon muette, mais il s'attendait à ne pas avoir de réponse. Est-ce que cela le rassurait-il, s'il choisissait par plaisir ou curiosité ? Qui sait. Il avait une fois de plus, baissée la tête vers ses pieds, pour être honnête, il ne pouvait soutenir aussi longtemps le regard du mécanicien, il était bien trop déstabilisant. « Ryū .. je .. Je suis là si tu as besoin de quoi que ce soit d'accord ? Je sais que ça parait de plus en plus bizarre cette histoire et je m'en excuse .. Franchement j'aurais sans doute dû me la fermer, j'ai semé le trouble la-dedans .. » A ses mots, il apporta une main a la tête de son cadet, chose qui le fit frisonner pour un raison qu'il ignorait. Il ne releva tout de même pas le regard alors que le grand brun retira presque immédiatement sa main.

« Oui détesté .. parce que tu es le premier à qui j'ouvre mon cœur de la sorte et toi tu m'as rejeté .. mais ce n'est plus le cas, ce n'est vraiment plus le cas et si tu as besoin de parler de certaines choses.. Bien que ce soit super gênant sache que je t'aiderais au maximum.» C'est vrai qu'il n'était pas aller avec douceur et quand bien même sa réponse n'était pas forcement positif à ce moment-là, son intention n'était pas de le repousser. Tout cela l'avait simplement troublé, et les fameuses questions du "qui-suis-je réellement" se posaient enfin, chose qui avait déjà du se produire chez les jeunes bien avant. Ouais, il est loin d'être précoce le gamin, chose qui le rendait - à ses yeux - plus pitoyable encore. Qui sais-je, que suis-je, que dois-je aimer. Que dois-je faire. Bien sûr que cela était affreusement gênant, et en parler avec l'homme qui vous à déclarer ses sentiments et installer le doute dans votre petite tête l'est encore plus. Mais tout comme il le disait avoir été, Ryūsuke était seul. Personne pour comprendre, l'aider ou le conseiller. Il n'y avait que Shin et les anonymes du net.



« Je comprendrais .. J'essayerais de comprendre alors ne me dis pas que nous ne nous parlerons plus .. Et ne me prend pas pour un gamin ! J'ai dix-neuf ans. Je ne vis pas sous les jupons de ma mère et je connais la véritable vie. Et puis .. Ce n'est pas seulement question de sexe .. » Sans doute l'avait-il rassuré, mais tout ceci semblait une réponse au long monologue de la journée. Une réponse plutôt positive ? Ce n'était pas vraiment un : Oui je t'aime. Mais simplement un appel à l'aide. Car même s'il n'en avait pas l'air, tout cela l'avait perdu. Il ne savait plus quoi penser, plus quoi - en - penser. Et puis, tout cela concernait Shin .. Si ça en concernerait un autre, je suis sûr - et lui aussi - que tout aurait été différent. Mais là ce n'était pas un autre, c'était Shin. Shin Yuka.

« Si tu veux vraiment qu'on continue de se parler alors c'est d'accord, je te prendrais plus pour un enfant .. même si ta bouille elle fait voir que tu es mignon comme un enfant ! A ses mots, le lycéen ne put s'empêcher de lâcher un petit rire tout en sentant les degrés de ses jours augmenter. Il fallait l'avouer, malgré ses dix-neuf ans, il gardait ses airs enfantin, marqués sur son visage. Tu penses que je te veux juste pour une histoire d'un soir ? Ryū tu penses vraiment que je suis ce genre de mec ? Dois-je te dire que jamais je n'ai était en couple et que jamais je n'ai pratiqué ce que tu qualifies de "sexe" ? Je .. Tu es le seul .. » Il finit par relever les yeux et se tourner doucement vers son interlocuteur. Il ne se sentit pas plus rassuré à ce qu'il l'aurait penser mais tout simplement plus troublé. Il baissa un court instant le regard tout en se pinçant la lèvre inférieure avant de le regarder de nouveau. S'il était ce genre d'homme ? S'il ne le voulait que pour un simple soir ou même pour plusieurs ? « Je ne sais pas, c'est à toi de me le dire .. » Il rougissait et cela Ryūsuke ne put y trouver qu'attendrissant. Alors il se cachait bel et bien un cœur et des sentiments derrière cette façade qui semblait froide et inaccessible qu'était l'homme face à lui ? Il se pinça la lèvre et se rassit normalement avant de s'apercevoir que son ainé avait fini de fumer, il soupira doucement et se leva tout en reprenant son sac sur l'une de ses épaules. « Tu dois être fatigués, je comprendrais que tu veuilles rentrer, puis .. J'ai encore quelque chose à faire avant de rentrer chez moi alors bon .. Je ne devrais sans doute pas tarder .. » Pour être honnête, il ne voulais pas le quitter, mais il ne pouvait le retenir plus longtemps. Après tout, il avait finit sa cigarette.

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Jeu 6 Mar - 13:57

    « Ils restent avant tout des fournisseurs. » Pour être précis, il doit détester les fournisseurs... J'en suis un donc ... Il me détesteras... Pas maintenant il ne sait pas que je deal, mais quand il l’apprendra un jour... Il me haïra ! IL NE FAUT SURTOUT PAS QU'ILE SACHE !

    « M'aimer .. Tu ne me connais pas et je ne te connais pas. Tu n'insistes pas à en savoir plus sur moi et tu esquives mes questions, te cachant par : domaine du privé. Et regarder du porno gay pour apprendre et pour le plaisir ce n'est pas la même chose .. » Alors, là pour être clair on pouvait pas dire que sa l'étais pas il vient de me clouer le bec, je ne sais pas trop quoi répondre a ça... Il est penché vers moi et il me dit que prendre du plaisir n'est pas pareille que de le voir en film c'est ... Bizarre là il parait tellement plus mature... Voir plus mature que je ne l'ai jamais été .. « Je .. Comprend ta réaction et je comprends que je n'ai aucun droit que dire que je t'aime.. je devrais sans doute dire que tu m'attires et que j'ai développé des forts sentiments pour toi nae ? Quand je dis domaine du privé, c'est ... Comment dire... On a tous nos petits secrets, tu dois aussi avoir tes petits secrets que tu n'oserais dévoilé nae ? » je sais pas si je viens de me sortir du pétrin mais j'ai enté c'est déjà ça !

    Ma clope était à présent finit et terminer bien plus que cela, mais je n'avais aucunes envies de rentré maintenant que le sujet était commencé je voulais le finir pour savoir ce a quoi je devais m'attendre mais aussi pour savoir comment me comporter face à lui, face à ce jeune homme qui parait si jeune et qui pourtant a l'air tellement plus mature dans sa façon d'être ainsi que d'agir...

    « Je ne sais pas, c'est à toi de me le dire .. » À moi de te dire que je te veux pour toujours, que je veux aller bien plus loin qu'une histoire de Hyungs et de Saengs ? Je peux le confirmer encore et encore je ne suis pas le genre de personne qui avoue ses sentiments en encore moins pour une histoire de cul, merde ! « Alors, vus que c'est à moi de te le dire je vais le faire ... » Je me lève et me place face à lui vraiment très déterminé... « Je te veux pour toujours, même si je ne te connais pas plus loin qu'un hyung... Je veux que tu deviennes mon petit ami bien que tu ne saches pas vraiment ce que sa représente et moi non plus a vrais dire parce que comme tu le sais tu es la première personne à qui je me confie de la sorte, je suis qu'un putain de solitaire qui n'a même pas d'amie ou très peu... Je ne me confie même pas de la sorte avec eux alors si tu veux pas de moi fait le moi savoir de suite, ... Je ... j'en supporterais davantage je supporterais de me faire frapper au point de mourir mais certainement pas qu'on joue avec mes sentiments alors Ryû que veux-tu ... ? Dis le maintenant... » On pourrais croire qu'il était énervé et non ce n'était pas le cas, on pourrais croire qu'il l'engueule là au milieu d'un pars en pleine nuit et pourtant il voulait que Ryû comprennes a quel point il le voulait et pas pour une histoire d'un soir loin de là...

    Je venais de me rassoir sur le banc quand je le voit se relever et m'annoncer : « Tu dois être fatigués, je comprendrais que tu veuilles rentrer, puis .. J'ai encore quelque chose à faire avant de rentrer chez moi alors bon .. Je ne devrais sans doute pas tarder .. » Alors il ne répondais pas mêmes a ce qui semblait être sa dernière déclaration... D'accord alors il devait faire à nouveau en sorte qu'il oublie... ... « Je ... Ma clope est finis je vais donc rentrer, passe une bonne soirée Ryûsuke.. Merci d'avoir essayé de comprendre et de m'avoir écouté.» Je venais de me lever à nouveau de ce banc et je me dirigeant vers la sortit du parc alors que je sentais qu'on me tirait en arrière et quand je décidait enfin à voir de qui il s'agissait je le vis... Ryû... Ryûsuke...

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Jeu 6 Mar - 15:11

« M'aimer [..] » Il avait laissé les mots sortir sans vraiment y réfléchir, sans vouloir y mettre un certain sens. C'était naturel. Shin semblait quelque peu déstabilisé par sa prise de parole et cela ne passa pas inaperçu. C'est vrai que peut-être, si dès le départ il avait su choisir des mots moins .. forts, Ryū ne se serait pas retrouvé dans un tel état. Pourtant, il semblait plus serein, plus posé et réfléchi. Le grand brun semblait avoir compris la réaction de son cadet mais pour ce dernier, il restait bien distant. Nae ? Ah oui, c'est vrai que lui aussi avec des origines coréennes ..

« Nous avons tous des secrets, mais parfois il est bon de les confier. » Une fois de plus, il soupira et glissa une main dans ses cheveux. Puis vint que Shin le rassura. Il était donc sur une marche d'égalité, mise à part que son aîné, semblait s'y connaitre un peu plus dans ce domaine et savait sans doute prendre plus en main ses sentiments. « Alors, vus que c'est à moi de te le dire je vais le faire .. A ses mots, le mécanicien se leva et se planta face à son cadet. Surpris, il releva le visage vers lui. Je te veux pour toujours, même si je ne te connais pas plus loin qu'un hyung .. Je veux que tu deviennes mon petit ami bien que tu ne saches pas vraiment ce que sa représente et moi non plus a vrais dire parce que comme tu le sais tu es la première personne à qui je me confie de la sorte, je suis qu'un putain de solitaire qui n'a même pas d'amis ou très peu .. Je ne me confie même pas de la sorte avec eux alors si tu veux pas de moi fait le moi savoir de suite, .. Je .. j'en supporterais davantage je supporterais de me faire frapper au point de mourir mais certainement pas qu'on joue avec mes sentiments alors Ryū que veux-tu ... ? Dis le maintenant... » Les mains au bord du banc, il se redressa légèrement à ses mots. Décidément tout cela ressemblait à un coup de foudre, a une histoire, à un drama. C'est cela, il avait simplement l'impression d'être l'acteur principal d'un long métrage. Mais quand bien même cela était bien joli, quelque chose lui disait que même s'il accepterait, que même s'il ferait un effort, que même s'ils finissaient par être ensemble, leur relation ne pouvait être aussi belle que tous ses mots. Baissant doucement les yeux, il ne su quoi répondre à tout cela, préférant garder le silence. A chaque fois qu'il semblait trouver une réponse ou une solution, le Coréano-japonais l'embrouillait. Ça allait bien trop vite pour le jeune adulte.

Le grand brun finit par se rassoir au côté de son cadet, lorsque ce dernier ce releva. La conversation semblait terminé et Shin fatigué. « Je .. Ma clope est finie je vais donc rentrer, passe une bonne soirée Ryūsuke .. Merci d'avoir essayé de comprendre et de m'avoir écouté. » Quand bien même le simple fait qu'il le nommait par son prénom depuis un moment déjà, cela lui créait toujours un petit frisson le long de l'échine. Il se releva à son tour et se mit en direction de la sortis du parc. Il le regarda faire et instinctivement il lui emboita le pas et en quelque enjambé, se retrouva derrière lui, agrippant le bas de son haut tout en tirant doucement dessus. « Tu .. Je peux t'accompagner ? Il se mordilla la lèvre inférieure, les yeux posés à sa main qui se ressaierait doucement sur le tissu. Il se sentait rassuré à ses côtés, et malgré un certain mal aise, il appréciait sa présence. Enfin .. Ouais. Je n'ai pas vraiment envie de rentrer alors .. Je peux t'accompagner jusqu'à chez toi ? Après je rentrerais directement chez moi, mais .. Au moins t'accompagner .. »

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Jeu 6 Mar - 17:53

    « Tu .. Je peux t'accompagner ? Enfin .. Ouais. Je n'ai pas vraiment envie de rentrer alors .. Je peux t'accompagner jusqu'à chez toi ? Après je rentrerais directement chez moi, mais .. Au moins t'accompagner .. » Alors maintenant que je pensais que tous ça allais ce finir voilà qu'il voulais m'acompagné, enfin me racompagné.. « Si tu veux, viens, tu est libre de tes mouvements tu as dix-neuf ans après tout.. » Je mettais les mains dans mes poches j'avais vraiment envie de rentrer et de fumer un pétard pour oublier tous ça. Franchement je ressent que plus cet histoire avance moins la fin seras bonne et franchement sa me fait peur, je savais vraiment pas que sa tournerais ainsi, en drama, en scène de thèatre en une choses qui ferais croire que sa n'existeras plus une fois que la scène seras finit mais pour moi c'était loin d'être finit, je l'aime et je veux qu'il devienne mon petit amis.. « Tu sais les secrets parfois, vaux mieux que sa reste des secrets parce que certains secret ne sont pas beau à voir et à savoir, les secrets sont fais pour être secrets Ryûsuke. » Je venais de dire ça comme si sa allais me permette de garder le fait que je soit dealeur pour moi mais j’espérais ne pas le rendre plus curieux qu'il ne semblais déjà l'être...

    je me perdais dans mes pensée au fur et à mesure que l'on s'approchait de chez moi, de mon appartement mal famé, dans un quartier qu'il n'est pas conseillé de visité tard le soir et j'avais un peut peur de le laissé repartir seul mais comme il le dis si bien il est un adulte il connais les choses de la vie et le sexe aussi, je ris doucement à cette pensée je suis vraiment idiot de rire seul il doit vraiment croire qu'il me manque une case à force non ? « on peux se séparé ici j'habite dans un ou deux bâtiments plus loin, rentre chez toi petit enfant... » Je pose une mains sur sa tète et caresse ses cheveux en signe d'au revoir mais je sentais qu'on allais plus se revoir avant un moment alors je lui faisais un petit au revoir silencieux avant de faire quelques pas vers chez moi...
    Je décidais finalement de me retournée pour voir s'il avait pris le pas pour rentré chez lui mais à ma plus grande surprise il était là, à me regardé encore et encore... A quoi pouvait-il bien pensée ? Que ce passait-il dans sa petite tête d'enfant hein ? Des petites questions de se genre se poser dans ma tète, pendant que je le voyais approché, doucement très doucement en hésitant longuement ... Je ne lâchait plus du regarde me perdant dans le sien bien que se regard ce perdit au bouts de plusieurs minutes qui m’ont paru infinis.
    «Je .. Tu disait ne pas vouloir rentré chez toi de suite, si tu veux tu peux venir chez moi... » Je rougissait au fait d'avoir posée cette question a voix hautes, il n'allais sans doute pas accepté de venir chez moi si ? Même après toute cette folle journée ?

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Jeu 6 Mar - 18:41


Comme s'il s'y attendait plus ou moins, Shin accepta. Et oui, après tout, il avait dix-neuf ans et était libre de ses mouvements. Il le lâcha doucement, et lui emboita le pas. Le silence s'installa malgré le bruit de la foule et le grondement des véhicules. Le grand brun finit par reprendre la parole ce qui fit légèrement sursauter Ryūsuke. « Tu sais les secrets parfois, vaux mieux que ça reste des secrets parce que certains secrets ne sont pas beau à voir et à savoir, les secrets sont fait pour être secrets Ryūsuke. » A ses mots, il fronça doucement les sourcils. De quoi voulait-il réellement dire par ceci, avait-il vraiment quelque chose à cacher ? Quelque chose de moche ? Un rapport avec les fournisseurs ? Qui sait. Quand bien même il ne lui dirait rien sur cela, le lycéen ne laisserait pas tomber l'affaire. Têtu comme mule, il finirait un jour ou l'autre par découvrir le sens cacher de toutes ses phrases. « A t'entendre, on pourrait penser que tu fais partis l'un d'entre eux. » Il lâcha cela d'un air le plus naturel, tout en surveillant une quelconque réaction sur le visage de son ainé.

Ils s'éloignèrent doucement de la population encore éveillée et quelque chose lui disait qu'ils étaient bientôt arrivés. Voilà le genre de quartier dont il avait l'habitude de fréquenter. Était-ce dans l'un de ses immeubles qu'habitait l'homme ? Il laissait son regard balayer les rues avant de se tourner vers son interlocuteur qui se mit une fois de plus à rire doucement. Décidément, il restait un homme étrange. Mais il ne posa pas de questions, après tout, ça pouvait lui arriver de rire à une quelconque pensée. Alors bon .. « On peut se séparer ici, j'habite dans un ou deux bâtiments plus loin, rentre chez toi petit enfant .. » Il s'était arrêté et son cadet l'avait imité. A la fin de phrase, Shin porta une main à sa tête et lui offrit une caresse. Ryū ne broncha pas et ne riposta pas, restant immobile. Un ou deux bâtiments ? Ne pouvait-il pas l'accompagner jusqu'au bout ? Il ne dit rien, faisant un petit et léger signe de tête. Vraiment, il ne voulait vraiment pas rentrer. Il ne bougea cependant pas, regardant l'ainé s'éloigner de lui, silencieusement. Il s'apprêtait à faire demi-tour que le brun se retourna vers lui. Cela l'immobilisa de nouveau.

Au bout d'un instant il se remit à avancer vers lui. Il ne voulait pas paraitre collant, mais au risque de le paraitre, il ne pouvait pas le laisser ainsi. Il avait peur de ce qu'aurait bien pu conclure de cette conversation Shin. Non, la conversation n'était pas encore finie. « Je .. Tu disais ne pas vouloir rentrer chez toi de suite, si tu veux tu peux venir chez moi .. » A ses propres, il se mit à rougir ce qui n'échappa au plus jeune. Il se pinça la lèvre doucement. Après tout, il ne risquerait rien et avait rapidement dépassé le cape du : Trainer avec des pédés c'est contagieux. Non, et à vrai dire, il n'a jamais été et pensé ainsi. Puis .. Il avait plus ou moins confiance en lui, et quand bien même on ne se méfie jamais assez de l'eau qui dort, il n'était pas à psychoter pour si peu. Il n'était pas du genre à se faire des films. Il haussa les épaules. « Je ne veux pas déranger .. » Et malgré cela, il accepta et le suivit. Il ne voulait pas une fois de plus le repousser ou se faire repousser, l'ambiance commençait à peine à s'adoucir entre eux qu'il ne voulait pas s'arrêter là. « Hum .. ça ne te dérange pas si en fin de compte je t'empreintes ne serait-ce que deux cigarettes, une pour ce soir et demain ? » Allait-il encore rire quand au sujet des cigarettes ?

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
avatar
Shin Yuka
J'ai gagné tout ça : 249

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Ven 7 Mar - 10:19

    « À t'entendre, on pourrait penser que tu fais parti l'un d'entre eux. » À ses mots je me figeais, je le regarde dans les yeux de façon longue et franche. Comment pouvait-il savoir ça ? Comment avait-il fais pour me mettre a nu de la sorte, c'était incroyable et pourtant vrai... D'un côté je me demande si lui dire n'est pas la meilleurs choses à faire étant donné qu'il s'en doute à présent ... Mais il semble si perdu par le fais que je lui ai avouer mes sentiments que si je lui avoué en plus que je dealers pour finir mes mois de la meilleure façon il me dirait sans doute qu'il y a d'autres solutions pour cela, ou pire encore il pourrait très bien le dire a mon patron qui me foutrais à la porte sans même l'avis de qui que ce soit et encore moins moi... à cette idée un long frisson me parcourrait le long de l'échine... je devais sauver ma peau... « Si je fais parti d'entre eux ?Tu te moque de moi j'espère, bien sûr que non je ne suis sans doute qu'un idiot, mais de la à faire ça ! dis moi que tout ça es une blague Ryûsuke. » Alors, là je m'étonne moi-même de mes efforts de comédien de cinémas.. Quel idiot je fais là, le jour ou il l'apprendras il me fera ma fête c'est certain..

    Lorsque je lui propose de venir passer un moment chez moi il me lance un simple : « Je ne veux pas déranger .. » Mais c'est quoi ça ? Il dit qu'il ne souhaite pas rentré chez lui, mais quand je lui propose de rester un moment avec moi il refuse.. Bizarre pourtant je comprends un minimum après tout ce qui s'est passé aujourd'hui il est normal qu'il ne souhaite pas rester plus avec moi hm.

    « Oh tu ne déranges sans doute pas cher Ryûsuke, mais si tu ne souhaites pas resté avec moi je ne te forcerais sans doute pas non plus, je proposer ça afin de te faire passer le temps vu que tu ne souhaites pas rentré maintenant et je suis en repos pendant deux jours alors j'ai du temps à tuer. » Et voilà qui était dis de la façon dont je l'ai prononcé il va sans doute trouver une froideur ou bien comme si je me servais de lui pour passer le temps mais non, je veux juste qu'il reste avec moi sans trop le supplier non plus.

    « Hum .. ça ne te dérange pas si en fin de compte je t'empreintes ne serait-ce que deux cigarettes, une pour ce soir et demain ? » Je lui souris finement et lui tend le paquet que je lui ai donné tout à l'heure dans le parc et lui réplique : « Je te l'ai donné Ryûsuke, je t'en fais cadeau et on ne refuse pas les cadeaux c'est malpolie voilà garde le tu en as plus besoin que moi j'en suis sûr.. » Pour un paquet de clope je n'allais sans doute pas mourir j'avais je ne sais combien de paquets chez moi alors un ne me ferais sans doute pas de différence.

    « J'ai du kimchi en trop chez moi si ça te dis on peux aller le manger nae ? Je ne te force bien sûr pas je te propose simplement, à toi de me dire si cela te plairait ou non. » Manger du Kimchi avec Ryûsuke, choses que je n'avais encore jamais imaginé faire, en même temps j'ai jamais rien imaginé avec ce gosse.. Mais manger n'est pas un meurtre non plus, bien que je comprendrais qu'il ne souhaiterais sans doute pas venir dans mon appartement. Pourtant il est grand et propre, je doit avouer que je suis maniaque du ménage, en ce qui concerne la drogue que je vends elle est cacher dans une boite sous mon lit fermé avec un cadenas, donc il risque pas de tomber dessus facilement... Alors allait-il accepté de manger avec moi ?

_________________

   
Get along with the voices inside of my head
they told me that     i love you but I think not ... while this is the case ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tadase Ryusuke
J'ai gagné tout ça : 609
J'ai : Dix-neuf ans.
J'habite à : Tokyō.
Je suis : Lycéen - Danseur de rue.

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   Ven 7 Mar - 18:11

Ah ? Ryūsuke regarda le grand brun, quelque peu surpris par sa réaction. Avait-il dit quelque chose qu'il n'aurait pas dû ? Avait-il .. touché droit au but ? Se donnant une tape derrière le crane mentalement, il dériva les yeux vers la route lorsque son ainé le scruta longuement. « Si je fais partie d'entre eux ? Tu te moques de moi j'espère, bien sûr que non je ne suis sans doute qu'un idiot, mais de la à faire ça ! Dis-moi que tout ça est une blague Ryūsuke. » Il semblait quelque peu vexé par cela, mais gardait un certain calme. Le plus jeune se mordilla la lèvre inférieure. Faire ça .. Alors dans ce cas, ceux comme le lycéen, qui payait ces derniers pour ce qu'ils offraient ne devaient pas être mieux aux yeux de l'ainé. Et s'il l'apprenait ? Que ledit enfant se payait de la drogue quand il en avait l'occasion ? Et qu'il avait touché à plus d'objets illicites que d'autre de son âge n'oserait ? Après tout, c'était quelque chose qui faisait partie de lui, de son quotidien, mais face à Shin, il était comme un enfant, qui avait peur de se faire gronder pour avoir piquet un bonbon à la confiserie ..

Alors qu'il l'invita à entrer chez lui, Ryūsuke fut prit d'une politesse impressionnante. Lui qui, à son habitude, s'invitait lui-seul chez les gens, il n'osait déranger son ainé. « Oh tu ne déranges sans doute pas cher Ryūsuke, mais si tu ne souhaites pas rester avec moi je ne te forcerais sans doute pas non plus, je proposer ça afin de te faire passer le temps vu que tu ne souhaites pas rentré maintenant et je suis en repos pendant deux jours alors j'ai du temps à tuer. » Il ne put s'empêcher de soupire doucement lorsqu'un sourire vint étirer le bout de ses lèvres, acceptant donc timidement sa proposition tout en lâchant un petit 'pourquoi pas'.

Lorsqu'il finit par lui demander seulement deux cigarettes, le mécanicien souris et tendis le paquet qu'il avait sortit plus tôt dans le parc. Sans trop attendre, le lycéen le prit doucement. « Je te l'ai donné Ryūsuke, je t'en fais cadeau et on ne refuse pas les cadeaux c'est malpolie voilà garde le tu en as plus besoin que moi j'en suis sûr.. » A ses mots, il sourit doucement. C'est vrai qu'après tout, c'était un bon garçon qui ne refusait jamais ce qu'on lui donnait. Même les cadeau dis pourris, qui moisissaient au fonds d'un vieux placard. Il le remercia tout en songeant doucement. Ce n'était pas un simple paquet de clope qu'il lui fallait, mais ça ferait l'affaire. « J'ai du kimchi en trop chez moi si ça te dis on peux aller le manger nae ? Je ne te force bien sûr pas je te propose simplement, à toi de me dire si cela te plairait ou non. » A l'entente du plat, il se souvenu qu'il avait fin et surtout, un grand appétit. Il quitta le paquet de cigarette des yeux pour relever ces derniers au visage du grand brun. Son éternel sourire rayonnant prit place sur son visage d'enfant. « Alors là. Si tu me prends par les sentiments, je ne peux qu'accepter ! » Il apporta une main à son ventre, riant doucement.

Il ne pouvait qu'accepter et ainsi, il rentrerait que plus tard le soir, Shin ne sera pas seul pour 'perdre son temps' et peut-être qu'ils pourront apprendre à se connaitre et que l'atmosphère sera enfin plus tendu entre eux. Le châtain lui suivit donc jusqu'à chez lui, désormais plus serein. Lorsque l'homme l'invita à entrer, le lycéen quitta ses chausseurs à l'entrée et entra avec hésitation. « Tu es sûr que ça ne te dérange pas ? Demanda-t-il lorsqu'il se retourna vers son ainé. »

_________________

Merci Lee Tae ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aart.forumactif.org/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 

Troquer du temps pour tes paroles, c'est un marché assez intéressant. ▬ Shin Yuka ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Il est temps pour moi de partir ...
» Prendre son temps pour manger
» Il est temps pour moi de voler vers d'autres horizons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Insomnia :: Tokyo Rules :: Shinjuku & Kabukicho-